Les clubs chinois ne cessent de faire des offres exorbitantes pour attirer des stars de la Premier League. Après Oscar, le club chinois de Tianjin Quanjin se lance désormais dans le recrutement de Diego Costa. D’ailleurs, les Blues seraient intéressés par la proposition du club. Le montant réclamé par Chelsea est de l’ordre des 150 millions d’euros. Si la transaction se fait, l’attaquant pourrait alors devenir le joueur le plus cher de l’histoire.

Si un accord est trouvé entre les deux clubs, Paul Pogba pourrait déjà perdre cette étiquette, puisque les Red Devils ont déboursé 105 millions d’euros pour faire céder la Juventus de Turin. Toujours blessé, l’espagnol pourrait rester à Chelsea d’après les déclarations de son coach Antonio Conte. Par ailleurs, les dirigeants des Blues ne seraient pas de cet avis.

150 millions d’euros pour voir partir Diego Costa

Selon les révélations du média anglais The Times, Costa pourra filer à partir d’un certain montant. En effet, les dirigeants des Blues ont décidé d’accepter le transfert de l’espagnol si une proposition de plus de 150 millions d’euros est faite par le club chinois.

Et même si le technicien italien ne veut pas voir partir son star, une telle offre serait impossible à refuser pour le club londonien. De plus, Costa serait lui aussi intéressé par ce départ vers la Chine. En effet, une rémunération estimée à 34 millions d’euros par an est proposée par Tianjin.

Tout est possible avec la Chine

Après le départ du brésilien vers la Chine pour la somme de 71,5 millions d’euros, la Chine s’attaque aujourd’hui à un des meilleurs joueurs de la Premier League. Et même si une telle opération est une véritable folie sur le papier, elle est possible pour le club chinois.

Toujours en difficulté pour attirer un attaquant de renom, notamment après les échecs sur les dossiers Edinson Cavani, Radamel Falcao, Karim Benzema, le club chinois pourrait accepter les demandes des Blues. Toutefois, ce transfert pourrait être empêché par les nouvelles règles de la Chinese League relatives aux dépenses des clubs.