Très brillants sur le terrain, Alexis Sanchez et Mesut Özil négocient encore leurs prolongations avec les gunners. Mais les discussions sont freinées par leurs exigences. Aujourd’hui, Arsenal vibre au rythme des exploits de l’international allemand et d’Alexis Sanchez sur les pelouses d’Europe et d’Angleterre.

D’ailleurs, contre West Ham, les deux joueurs étaient à l’origine de la réussite de leur équipe. Une situation qui met ces derniers en position de force, notamment lors de la négociation de leur contrat. Les deux hommes ont en effet des exigences élevées, forts de leur statut.

Des rémunérations revues à la hausse ?

D’après le média London Evening Standard, Özil et Sanchez, toujours sous contrat jusqu’en 2018, exigent une rémunération beaucoup plus importante. Ils ont d’ailleurs demandé à ce que leurs salaires soient les mêmes que celui de Paul Pogba aux Red Devils.

En somme, ils veulent rejoindre l’international français au rang des joueurs les mieux rémunérés de la Premier League, avec un salaire de 346 775 euros par semaine, équivaut à plus de 18 millions d’euros par an. Cette demande est liée à leurs craintes concernant les conséquences fiscales.

Les gunners prêts à faire un effort, mais…

Seulement, les dirigeants d’Arsenal ne semblent pas prêts à se plier aux exigences de leur magnifique duo. D’après encore ce quotidien anglais, le club serait prêt à leur proposer un salaire hebdomadaire de 239 135 euros, soit 12,435 millions d’euros par an.

Un effort de la part des dirigeants, car, normalement, le club se refuse à payer les joueurs davantage que le coach Arsène Wenger, qui gagne une rémunération annuelle de 9,6 millions d’euros. Toutefois, ce n’est pas sûr que ce geste conséquent suffise à convaincre Sanchez et Özil de prolonger. De plus, les rumeurs concernant un possible retour du meneur de jeu allemand au Real Madrid circulent actuellement. Pour le cas de Sanchez, des grands clubs comme La Juventus Turin ou encore Manchester City suivrait de près l’attaquant chilien.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici