Vous êtes ici : Accueil » Actualités du foot anglais » Business et télé » Hugo Lloris et d’autres stars du foot au cœur de l’affaire Football Leaks
Business et télé

Hugo Lloris et d’autres stars du foot au cœur de l’affaire Football Leaks

Le monde du ballon rond est invraisemblablement secoué par l’affaire Football Leaks. En effet, Mediapart a révélé les clauses de contrats de quelques stars du foot. Après la fuite de 18,6 millions de dossiers concernant les stars mondiales du ballon rond, les révélations continuent encore.

Plusieurs joueurs, à l’instar de Falcao, Ronaldo… ont fait l’objet d’une accusation en raison de dissimulation fiscale. Aujourd’hui, Mediapart sort une véritable bombe et révèle les clauses de contrat assez étonnantes de certains grands noms du foot. Ainsi, on apprend que le gardien tricolore Hugo Lloris perçoit une prime de 8 000 euros après chaque match gagné par Tottenham. Et à chaque titularisation, il gagnerait 4 000 euros. Mais, l’ancien lyonnais n’est pas le seul joueur concerné.

Une prime pour rester sage pour l’international italien Balotelli

Désormais, on sait que c’est le Paris Saint-Germain qui règle les impôts de Thiago Silva en Italie ou encore que le club parisien verse à son défenseur une autre prime pour compenser ce que la marque Nike, son équipementier lui a retiré depuis sont départ du Milan AC pour rejoindre le PSG.

En outre, l’agent du joueur brésilien, Paulo Tonietto, percevra la somme de deux millions d’euros si le brésilien prolonge dans la capitale. Un autre cas existe, Mario Balotelli qui toucherait plus d’un million d’euros s’il n’obtient pas deux fois des cartons rouges durant la saison. Une prime qui incite l’attaquant italien à rester sage.

Des primes pour les autographes

Les Reds sont également concernés par ces primes. Notons notamment le cas de Roberto Firmino, qui bénéficie d’une clause de départ s’élevant à 98 millions d’euros.

Outre ce joueur, les grandes stars comme Neymar ou Cristiano Ronaldo obtiendraient 50 000 dollars dès qu’ils atteignent la barre des 600 vignettes Panini signées. En moyenne, les deux toucheraient chacun 86 dollars pour chaque autographe.

Inline
Inline