Vous êtes ici : Accueil » Mercato Anglais » Mercato Arsenal : Dugarry inquiet pour Wenger
Mercato Anglais

Mercato Arsenal : Dugarry inquiet pour Wenger

Alors qu’Arsenal et son manager Arsène Wenger peinent à boucler leur recrutement d’un attaquant supplémentaire entre autres joueurs désirés, le consultant pour SFR Sport et RMC Sport, Christophe Dugarry, livre son sentiment sur la situation au sein du club londonien et l’attitude du technicien français.

 

Dugarry : « Je vois Arsène Wenger passif et fataliste » by RMC Sport

À propos de l'auteur

Marc

Passionné par le foot, et surtout par les championnats anglais, j'ai décidé de lancer Foot-Anglais.net pour partager le meilleur de l'actualité sur le football anglais.

1 commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

  • Arsène Wenger c’est 3 titre de champion d’Angleterre depuis son arrivée en 1996 (1998, 2002 et 2004)
    3 sur 20 : un ratio bien faible pour l’un des « meilleurs entraineurs de la planète ». Non ?

    Arsenal, où le mot ambition n’existe pas (plus ?). Pas plus que celui de maturité. Et ce, sur et en dehors du terrain. Les exemples sont nombreux. Monaco pour le pré. Le dossier Suarez pour les coulisses (offre de 1 million supplémentaire à la clause du joueur lorsqu’il était à Liverpool.

    « Je n’hésiterais pas à dépenser 300 millions si je trouve le bon joueur », dit Wenger.
    Mustafi, Marquinhos, Varane et beaucoup d’autres > Mertesacker
    Allons nous continuer de jouer avec Ramsey sur l’aile droite ?
    Giroud ? Wenger où est Higuain, où est Zlatan, où est Aubameyang ? Le plus cher des trois à couté 90 millions !
    Juste comme ça : Monreal à 30 ans. Peut être le moment d’investir sur Ricardo Rodríguez (23 ans) avant qu’un autre club ne le fasse.

    Trop frileux (radin ?) sur le marché des transferts. Et pourtant l’abonnement à l’Emirates est le plus cher du Royaume. Une honte.

    Le club aurait du tourner la page et tenter sa chance avec des entraineurs comme Klopp ou Guardiola quand il était encore temps.

    La base de l’équipe est solide, talentueuse même. Les joueurs qui devaient partir sont partis. Il faut juste les aider. Avant que Sanchez, Ozil, Ramsey comprennent comme RVP et Fabregas par le passé que le club ne gagnerait rien.

    Arsène Wenger, thanks for the memories (really), but it’s time to say goodbye !

    Arsenal Fan since 2000.

Suivez le foot anglais !