Excédé par les critiques sur son manque d’ambition sur les divers mercatos passés, Arsène Wenger a remis les choses en place lors de sa dernière conférence de presse. Le technicien français a rappelé notamment quels étaient les objectifs prioritaires de ses dirigeants ces dernières années.

Lassé des critiques à son égard, Arsène Wenger a tenu à rétablir les vérités : “Lorsque nous avons construit le stade, les banques ont exigé que je signe pour cinq ans. Ils voulaient une cohérence technique pour garantir nos chances de les rembourser. Voulez-vous que je vous donne le nombre d’offres d’autres clubs que j’ai écarté pendant cette période ? Mais j’ai donné à Arsenal mon engagement et je suis resté malgré des circonstances difficiles” explique le technicien français.

Wenger a rempli les objectifs

Et de préciser les objectifs fixés par ses dirigeants : “Nous avions cinq à sept ans pour rembourser les banques. Nous devions être en Ligue des Champions trois ans sur cinq et maintenir une moyenne de spectateurs d’au moins 54.000 dans le stade. Nous ne savions pas à l’époque si nous serions capables de réaliser cela. En fait, nous n’avons pas fait trois sur cinq mais cinq sur cinq en Ligue des Champions. Maintenant le club est dans une situation financière plus forte et nous pouvons rivaliser à nouveau”.

Il a en fait fait part de son agacement : “Pour revenir à moi, me reprocher de ne pas gagner le championnat en cette période est un peu difficile. J’accepte les critiques, mais là c’est allé un peu trop loin” a-t-il conclu.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici