Malheureux en Ligue des Champions depuis son rachat en 2008, l’équipe de Manchester City version 2016 a l’occasion de rentrer dans l’histoire du club anglais en franchissant pour la première fois les huitièmes de finale de la compétition. Il faudra pour cela éliminer les Ukrainiens du Dinamo Kiev. Rien d’insurmontable…

Si ces dernières années, Manchester City a régné sur la Premier League et l’Angleterre en général en remportant deux titres de champions (2012 et 2014), une FA Cup (2011) et une League Cup (2014), les résultats n’ont pas été aussi concluants en Ligue des Champions depuis l’arrivée des EAU à la tête des Citizens. En se voyant désigné le Dinamo Kiev comme adversaire des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, l’équipe de Manuel Pellegrini, a l’occasion d’atteindre les quarts de finale de la C1 pour la première fois de son histoire. L’adversaire ukrainien n’a rien d’un ogre contrairement au Barça les deux années précédentes.

Sur cette édition 2015-2016, les joueurs mancuniens ont réussi à sortir d’un groupe relevé comprenant la Juventus, le FC Séville et M’Gladbach en terminant premiers de leur groupe. Epargné au tirage au sort, Manchester City se voit peut-être déjà en quart de finale. Mais rien ne sera simple face à Kiev. D’autant qu’en dépit d’une baisse de régime en Premier League, City va se présenter avec un effectif handicapé par les absences ce mercredi soir en match aller des 8emes de finale. De Bruyne et Navas pour ne citer qu’eux manquent à l’appel, tandis que les participations de Sagna et Mangala reste incertaines au moment d’écrire ces lignes. Mais City par largement favori de cette double-confrontation face à Kiev. D’autant que pour ce match aller, le club ukrainien sera privé de ses supporters.

 


8es – Pellegrini : "Sans ses supporters, le… par Omnisport-fr


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici