A l’issue de l’élimination de son équipe en Ligue des Champions malgré une victoire 2-0 face à l’AS Monaco, Arsène Wenger évoquait ses regrets. Notamment sur le match aller à Londres complètement raté par son équipe et qui avait vu Monaco prendre une belle option sur la qualification pour les quarts de finale en s’imposant 3 buts à 1.

Une option qu’a bien failli renverser Arsenal (2-0) mais il aura manqué un but aux Gunners : “Le premier match a été “sur-analysé”. Si on regarde les chiffres, Monaco ne l’a pas dominé. Cette équipe nous a bien contrés. On n’a pas été assez prudent sur ce match-là. Après le premier but, on a été trop précipité et impatient. Ils sont qualifiés. Bravo ! Nous, on est dans une spirale positive. On a produit le match qu’il fallait. Cette rencontre a été sur la même ligne que ce qu’on produit ces derniers temps” a déclaré Arsène Wenger à l’issue du match.

Pour lui, en dépit de cette élimination précoce de la compétition, la victoire en Principauté reste importante pour la suite de la saison : “C’est très important de ne pas lâcher la saison. On avait 98% de possibilité de sortir. Mais on s’est battu. On a fait le match qu’on voulait faire, même si certains joueurs, devant, ont raté quelques occasions. En deuxième mi-temps, il nous a manqué un peu de fraîcheur. Je suis très déçu d’être éliminé, bien sûr. Mais je vais retenir beaucoup de points positifs de ce match. Il n’y a pas de moral. C’est pas une fable, le foot. C’est une leçon de réalisme. Monaco a été extrêmement réaliste et un peu chanceux. Chaque année est différente. On jugera la saison actuelle à sa fin. Il faut surfer sur cette vague positive car on a gagné ce soir” a-t-il conclu.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici