Adulés par certains, critiqués par d’autres pour son comportement sur le terrain, Luis Suarez s’est depuis présenté comme l’un des bad boy du football mondial. Si son talent ne peut être en aucun cas remis en cause, l’international uruguayen souhaite aujourd’hui se détacher de cette étiquette.

 

Été 2013, le climat est rude sur les bords de la Mersey. Luis Suarez veut à tout prix quitter les Reds et disputer la Coupe aux Grandes Oreilles. Mais face à la fermeté des dirigeants de Liverpool, l’international uruguayen est contraint de rester à Anfield Road. L’image du joueur en prend encore un coup, n’hésitant pas à défier ses dirigeants et aller au clash pour obtenir un transfert. Mais pas seulement. Le portrait du Bad Boy Suarez avait déjà été largement peint de par ses actions quelques moins atypiques. On se rappelle alors de cette scène cocasse : là où Luis Suarez mord l’épaule de Branislav Ivanovic, défenseur de Chelsea lors d’un match de championnat. Les titres négatifs pleuvent alors sur la tête du joueur uruguayen à qui l’on prête un “fair play” médiocre.

Mais d’autres épisodes alimentent l’image ternie de Luis Suarez : lorsque ce dernier refuse de serrer la main de Patrice Evra au début d’un match Manchester United-Liverpool. Là aussi, le comportement du joueur de 27 ans suscite de vives réactions. Aujourd’hui, ces réactions négatives semblent bien derrière lui. Car Luis Suarez a su avec perfection lancer sa saison avec les Reds, ces mêmes Reds qu’il voulait quitter à l’orée de la saison 2013-2014. Et le bilan est sans équivoques : 31 buts en Premier League et un retour parmi l’élite avec une deuxième place synonyme de qualification en Champions League. “Je veux changer cette image de mauvais graçon qui me colle à la peau car je pense que je ne le suis pas. Sur le terrain, la passion prend souvent le dessus et on fait des choses que l’on regrette après” avant d’insister “Je pense que je suis devenu un modèle à suivre depuis l’été dernier, j’ai été professionnel”  a-t-il déclaré à Sports Illustrated.

Pour l’heure, Luis Suarez espère être au meilleur de sa forme pour la Coupe du Monde avec l’Uruguay après son opération au ménisque le 22 mai dernier.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici