Le quart de finale aller de la Ligue des Champions entre le PSG et Chelsea qui se déroulera au Parc des Princes approche à grand pas. 2000 supporters des Blues sont attendus dans l’enceinte parisienne. Parmi eux, se glissera-t-il des membres des Headhunters, groupe de hooligans qui a longtemps fait régner la terreur dans les stades d’outre-Manche dans le passé. 

Les headhunters, un passé révolu ? En tout cas, c’est bien 2200 supporters de Chelsea qui sont attendus à Paris pour le match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions mardi prochain. Entourés d’une réputation sulfureuse en raisons de ces anciens groupes de “supporters”, les fans des Blues seront très attendus par les autorités parisiennes même s’ils n’inspirent plus la même crainte que leurs aînés.

Car les plus dangereux d’entre-eux, une centaine d’individus, sont interdits de stade en Angleterre. Et bien entendu, il ont l’interdiction de sortir du territoire à l’occasion du déplacement de l’équipe de José Mourinho. Mais dans le même temps, le quotidien Le Parisien précise que d’autres supporters du club londoniens pourraient s’être procurés des places par des voies parallèles et être éparpillés dans les tribunes du Parc.

« La vente n’est pas autorisée aux supporteurs anglais et la plate-forme dispose d’un service anti-fraude », précise-t-on du côté du PSG. La seule plate-forme autorisée à mettre en vente des places est Viagogo. Les billets portent un numéro, ce qui nous permet de les désactiver s’il est avéré qu’ils ont été vendus frauduleusement. » ajoute un responsable de la billeterie du club. Sur cette plate-forme, certains sésame se revendent déjà à 2500 euros !!!

Le journal précise que les autorités françaises sont sereines et estiment avoir les moyens nécessaires pour gérer ces groupes restreints. Malgré tout, le match est bien classé à hauts risques, comme la plupart des rencontres européennes que dispute le club parisien.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici