Au lendemain de sa performance avec Manchester City en finale de la League Cup, Samir Nasri, le mileu de terrain de l’équipe de France, assure qu’il se sent bien en Angleterre et laisse le sentiment d’être incompris en France.

Dans les colonnes de L’Equipe ce lundi, Samir Nasri livre son ressenti : “A Manchester City, on m’apprécie. En France, le problème, c’est qu’on en a fait beaucoup trop après l’Euro 2012. J’ai eu une mauvaise réaction certes, mais on m’a provoqué. J’ai répondu. Je n’ai pas tué d’enfant. J’ai insulté un journaliste. Je marche à l’affectif et ça m’embête de ne pas être aimé dans mon pays” explique le joueur français.

“Je peux paraître arrogant car je veux être sur de moi. Si tu ne crois pas en toi, personne ne le fera pour toi. Mais si les seules choses que tu entends ce sont des critiques, forcément dans la tête ça travaille. Surtout après tout ce qui s’est passé. L’année dernière, tout était à l’envers. Il y a eu l’Euro où on m’a tué. Je rentres dans mon club où j’ai aussi des problèmes. C’était juste une spirale négative, il faut être fort pour la renverser” a-t-il ajouté.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici