C’est ce mardi que Nicolas Anelka, l’attaquant français de West Bromwich Albion, va être entendu par la Commission de discipline de la fédération anglaise concernant son geste dit “la quenelle” après avoir marqué un but face à West Ham il y a quelques semaines maintenant.

Le buteur français est entendu pour répondre aux accusation de “geste abusif et/ou indécent et/ou insultant et/ou incorrect en relation avec l’origine ethnique et/ou la race et/ou la religion»

Anelka  plaide non coupable depuis le début de l’affaire en expliquant ce geste comme «une dédicace» anti-système à son ami Dieudonné. «Je ne suis ni antisémite ni raciste», n’a-t-il eu de cesse de répéter. Le joueur français risque au minimum une sanction de cinq matches de suspension.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici