A l’issue de la défaite de son équipe sur sa pelouse face au FC Barcelone (2-0), le manager de Manchester City, Manuel Pellegrini, a fait part de sa colère contre l’arbitre de la rencontre, coupable selon lui d’avoir avantagé les Catalans.

 «L’arbitre a décidé de l’issue du match et je le lui ai dit. Avant ce penalty, il y a eu une faute sur Navas et il était à 3 mètres du joueur. Là, il n’y avait pas de problème. Dès le début, j’ai senti qu’il n’était pas impartial. En plus, la faute est à l’extérieur de la surface. Le match était très équilibré, les deux équipes ont eu des occasions. Mais avant le penalty le Barça n’en a eu aucune. C’était important de continuer à essayer de marquer ensuite” a expliqué le technicien chilien en conférence de presse d’après-match.

“On n’a pas eu le contrôle du match. Pour un match de cette importance, je ne sais pas si c’était une bonne idée de nommer un arbitre suédois. Il y a en Europe des football qui comptent plus que celui de la Suède. Ce genre de match requiert des arbitres plus expérimentés. L’erreur, c’est d’avoir nommé quelqu’un qui avait lésé Barcelone en 8e l’an passé. Contre Milan, il avait fait une erreur contre eux et aujourd’hui, il a réparé ça. Oui, le Barça a eu beaucoup le ballon, mais là où l’on avait décidé. Ils n’étaient pas près de notre zone.» a-t-il ajouté. Des propos accusateurs que l’UEFA pourrait sanctionner ?


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici