Home Frenchies Man City : Nasri, c’est grave ?

Man City : Nasri, c’est grave ?

0
Man City : Nasri, c’est grave ?

Passé en boucle sur les chaînes de télé depuis dimanche après-midi, le tacle violent de Mapou Manga-Mbiwa, le défenseur français de Newcastle, sur Samir Nasri, pourrait priver le joueur de Manchester City de la prochaine Coupe du Monde au Brésil en juin 2014. 

Faut-il craindre le pire à six mois du Mondial ? Le milieu de terrain de Manchester City, a été très gravement touché au genou ce dimanche lors de la rencontre de Premier League entre Newcastle et les Citizens. Une blessure qui pourrait priver le joueur du prochain Mondial au Brésil si et seulement si les ligaments croisés ont été touchés. Mais sur Twitter, la compagne de l’international français, s’est montrée rassurante : « Je ne suis pas docteur, je ne donne pas mon opinion. Je dis juste que nous avons entendu dire que ce serait quatre semaines » a-t-elle déclarée rapporte l’AFP.

De son côté, Manuel Pellegrini, le manager de City, se montre plus prudent : «Nasri a une blessure sérieuse au genou. Peut-être que les ligaments sont touchés. On verra demain (NDLR : lundi) de quoi il s’agit vraiment. Le tacle de Mapou Yanga-Mbiwa aurait dû lui valoir un carton rouge» n’oublie pas de préciser le technicien chilien.

Il faut dire que le tacle, même double tacle, a été violent de la part de l’ancien montpelliérain. On peut même s’étonner de cette violence vis-à-vis d’un joueur qui pourrait être son coéquipier en équipe de France. Peut-être la frustration de perdre face aux joueurs de Pellegrini, l’a fait « péter un cable ».

Ce lundi, le club anglais devrait communiquer sur la gravité de la blessure de son joueur, une fois que celui-ci aura passé des examens complémentaires. En cas de rupture des ligaments croisés, l’indisponibilité pourrait être d’environ six mois. Ce qui de facto, priverait l’ancien Marseillais de la Coupe du Monde au Brésil qu’il rêvait de disputer. Un coup dur sachant qu’il n’avait pas été retenu lors de l’édition précédente en 2010 en Afrique du Sud.

Selon la presse anglaise, il se dit que le joueur aurait quitté Newcastle dans le bus avec ses partenaires, ce qui prouverait qu’une hospitalisation immédiate n’était pas nécessaire. Si son indisponibilité avoisinait finalement un mois seulement, comme le laisse entendre sa compagne, ce serait un moindre mal et ne remettrait pas en cause une éventuelle participation à la Coupe du Monde avec les Bleus.


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here