Victime d’une grave blessure au genou lors du match de FA Cup face à Tottenham, samedi dernier, Theo Walcott va devoir se faire opérer dans les prochains jours. Son indisponibilité est estimée par son club à six mois. Ce qui va priver l’international anglais d’une Coupe du Monde au Brésil en juin prochain. Une nouvelle fois.

Et déjà, l’ancien pensionnaire de l’Academy de Southampton reçoit des messages de soutien du monde du football. Notamment Ian Wright, deuxième meilleur buteur de l’histoire d’Arsenal derrière Thierry Henry avec 185 buts en 288 apparitions sous le maillot des Gunners. Celui-ci avait connu la même mésaventure lorsqu’en 1998 il avait dû renoncer à la Coupe du Monde en France en raison d’une blessure à la cuisse : “Theo Walcott est un garçon intelligent. Je suis sûr qu’il va rebondir. Mais à l’heure actuelle, il doit être dévasté” a déclaré l’ancien attaquant international sur la BBC. “C’est un coup de massue également pour l’équipe d’Angleterre et pour le joueur. Manquer une Coupe du Monde au Brésil, un lieu fantastique, c’est un cauchemar que de manquer ça” a-t-il ajouté.

Agé de 24 ans, l’attaquant, réputé fragile, était un des éléments-clé des Gunners et de la sélection anglaise (36 sélections, 5 buts). Paradoxalement, Theo Walcott n’a jamais disputé la moindre rencontre de Coupe du Monde. En 2006, à la surprise générale, alors qu’il n’a disputé aucun match de Premier League, il fait partie du groupe que Sven-Goran Eriksson, alors sélectionneur des Three Lions, sélection pour le mondial allemand. Mais ne joue aucun match. En 2010, il n’est pas retenu par Fabio Capello. Cette année-là déjà, plusieurs blessures en cours de saison l’empêchent d’être à son meilleur niveau. Et 2014 semble désormais lui passer sous le nez.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici