Arsène Wenger, le manager d’Arsenal, a relativisé le match nul concédé par son équipe face à Chelsea ce lundi soir (0-0) pour un match comptant pour la 17eme journée de Premier League. 

arsene-wenger

A l’issue de cette journée, les Gunners sont désormais co-leaders de la Premier League avec Liverpool. Mais pour Arsène Wenger, le résultat aurait pu être tout autre si l’arbitre avait sifflé penalty : “Dans ma tête, je n’ai aucun doute, il y avait pénalty sur Walcott. A 100%. Cela n’a pas changé l’équilibre du match et je sentais qu’on était assez forts pour s’en sortir autrement. De toute façon, on est habitués. On était un peu crispés parce qu’on avait pris six buts à City et c’était encore dans les têtes au coup d’envoi. Le championnat est serré. On traverse une phase difficile mais l’une des clés du succès pour une équipe est de savoir comment s’en sortir. On va y arriver. Si après le 1er match contre Aston Villa j’avais dit que l’on serait premiers, vous auriez répondu que j’étais complètement fou. On est là où l’on est, c’est-à-dire 2e et bien placés» a-t-il expliqué à l’issue de la rencontre.

Arsène Wenger a toutefois regretté le manque d’efficacité de ses joueurs : «On aurait dû gagner. Ils sont venus pour défendre et nous ont bien pris. On était un peu tendus au début mais on a pris le contrôle du match en 2e période. C’était un match sans vraiment d’occasions et on n’a pas su saisir notre chance” a-t-il ajouté.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici