Vous êtes ici : Accueil » Actualités du foot anglais » Ecosse » Le board des Rangers confirmé
Actualités du foot anglais Ecosse

Le board des Rangers confirmé

L’Assemblée Générale des actionnaires des Rangers a rendu son verdict. Le board actuel a reçu la confiance lors du vote final, alors que les prétendants à une place ne siègeront pas au sein de ce même board.

Glasgow Rangers

Le président actuel David Somers (79,9%), le directeur exécutif Graham Wallace (85,5%), le directeur non-exécutif Norman Crighton (79,5%) et James Easdale (76,9%) restent tous membres du board du club glaswégien. Menacé après des performances contestables au poste de directeur financier, Brian Stockbridge a lui aussi reçu la confiance des actionnaires, avec un pourcentage certes moins élevé (65,3%). Le club a enregistré une perte d’exploitation de £14,4m de mai 2012 à juin 2013 sous sa direction. Il avait restitué au club un bonus de £200000, en retour du soutien de Laxey Partners, l’actionnaire le plus important des Rangers. “Le board a reçu un mandat clair et décisif de la part des actionnaires pour apporter de la stabilité et il est satisfait que le vote ait apporté cela“, a déclaré Graham Wallace à la sortie de l’Assemblée Générale, la première depuis le désastre financier et la rétrogradation en D4 des Rangers à l’été 2012. “Le board reconnaît qu’un engagement plus important avec les supporters est primordial. Nous avons désormais besoin d’une période de stabilité pour développer le club économiquement et j’encourage tout ceux qui supportent les Rangers à soutenir pleinement le nouveau board pour développer le club et la valeur des actions“.

Les “rebelles” n’ont pas la côte

Aucun nouveau membre souhaitant intégrer le board n’est parvenu à obtenir un vote de confiance de la part des actionnaires. Paul Murray (31,7%), Malcolm Murray (29,8%), Scott Murdoch (30%) et Alex Wilson (29,9%) ont donc échoué dans leur candidature. “Nous avons évoqué tous les sujets“, regrette Paul Murray. “Nous sommes transparents sur ce qui arrive au club. Nous avons forcés le changement : sur les six directeurs présents quand nous avons commencé le processus il y a cinq mois, il en reste seulement deux. Ils ont été forcés d’intégrer des éléments intéressants au board, tel que Graham Wallace qui est un directeur exécutif formidable et qui peut conduire le club vers l’avant.

Le board a par ailleurs refusé de dévoiler certains détails sur l’identité des groupes d’actionnaires Blue Pitch Holdings et Margarita, dont les actions sont contrôlés par Sandy Easdale. Un rapport d’activité de 120 jours va aussi débuter prochainement car le club vit au-dessus de ses moyens, trop élevés même pour un club de D1, selon Graham Wallace. De l’argent supplémentaire est donc nécessaire pour poursuivre le redressement économique et sportif du club. Il s’agit aussi de renforcer le réseau de recruteurs du club leader et invaincu de Scottish League One (D3).

Inline
Inline