Leader avec cinq points d’avance sur Liverpool, Arsenal se déplace à Manchester City ce samedi après-midi. L’occasion d’un nouveau teste pour des Gunners qui pourraient créer la surprise cette saison et aller au bout jusqu’en fin de saison. Pour City, l’occasion est belle également en cas de victoire de revenir à trois points de son adversaire du jour.

WEEKEND PREVIEW SPLIT:

Et si c’était la bonne année pour les canonniers ? Privé de titres depuis huit ans et une victoire en Cup avec les Invincibles, Arsenal a prouvé depuis le début de la saison qu’il faudra compter avec lui pour la course au titre. Le test que passe l’équipe d’Arsène Wenger ce samedi à Manchester City, est également l’occasion de frapper un grand coup. Car un succès permettrait à l’équipe londonienne de mettre son concurrent du jour à neuf points à mi-parcours pratiquement. L’enjeu de ce match est énorme, même si Arsène Wenger estime que la pression est chez les Citizens : “Bien sûr, une victoire aiderait à renforcer votre foi, mais je suis convaincu que nous croyons en nous-mêmes, peu importe ce qui se passe. N’oublions pas aussi, que s’ils perdent, ils auront neuf points de retard sur nous, ils ont donc une pression plus négative par rapport à nous. Nous avons une pression positive, vu que nous pouvons faire la différence avec eux, donc regardons ça comme ça” a-t-il déclaré en conférence de presse.

 

Mais Arsenal affronte une équipe en pleine bourre ces dernière semaine.  Tombeur mardi soir du Bayern de Munich (3-2) à l’occasion de sa dernière sortie en phase des poules de la Ligue des Champions, Man City espère accrocher un autre cador européen à son tableau de chasse. Une rencontre face à Arsenal qui tombe donc au meilleur moment pour les Citizens, comme le laisse entendre le manager Pellegrini : « Ce match est très important pour nous. Il l’est d’ailleurs pour Arsenal aussi, a confié le technicien chilien. Ca sera une opportunité pour nous de rattraper trois points à la meilleure équipe du moment en Angleterre » a-t-il déclaré en conférence de presse. Et les Gunners sont prévenus. Sur leur terre, cette saison, les coéquipiers de Samir Nasri ont déjà fait chuter Man United (4-1) et Tottenham (6-0).

 

Toutefois, Arsenal, reste de son côté sur une défaite en Ligue des Champions à Naples. Le résultat de cette rencontre ne sera pas décisif pour le titre. Mais une victoire de City relancerait totalement le suspense en tête du classement : « Si on gagne, tous les autres rivaux se rapprocheront aussi du haut de tableau,précise Pellegrini. Il y aura donc au moins six ou sept qui vont continuer à batailler pour le titre ». Plus que jamais, l’Angleterre sera tourné vers l’Etihad Stadium en ce début d’après-midi.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici