La non-sortie du terrain d’Hugo Lloris après son choc à la tête avec l’attaquant d’Everton, Romelu Lukaku, dimanche dernier, continue d’alimenter la polémique sur la décision des médécins des Spurs et du manager Andre Villas-Boas de laisser l’international français sur le terrain.

hugo Lloris TottenhamCette fois, c’est l’ancien médecin de l’équipe de France, Jean-Marcel Ferret, qui critique l’attitude de Tottenham : “Très clairement, si j’avais été sur la pelouse d’Everton, j’aurais demandé le changement. E tmême si le joueur voulait continuer, je serais allé voir l’entraîneur pour procéder au changement. La règle doit être simple : la perte de conscience impose la sortie du terrain. » explique le docteur.

Jean-Marcel Ferret va même plus loin. « Dans ce cas, non seulement Lloris aurait dû quitter la pelouse mais il aurait dû être hospitalisé dans la foulée pour vérifier son état neurologique. Là, l’histoire se termine bien. Mais on a joué à quitte ou double avec la santé de Lloris. » a-t-il ajouté.

 


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici