Une nouvelle fois en Russie, les supporters locaux ont montré que la lutte contre le racisme n’était pas leur première priorité. Au contraire. Lors de la rencontre entre le CSKA Moscou et Manchester City, des cris de singes partaient des tribunes à chaque fois qu’un joueur de couleur, en l’occurence Yaya Touré, prenait le ballon. Pour Manuel Pellegrini, cette attitude est inadmissible.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici