Jim McColl et Paul Murray vont expliquer leurs plans aux représentants des trois groupes de supporters des Rangers demain. Avec pour ambition de renverser le board en place…

Glasgow Rangers

La saga des Rangers ne finira donc jamais. McColl, président de l’entreprise d’ingénierie Clyde Bowers, et l’ancien directeur du club Murray, vont rencontrer la Rangers Supporters Trust (RST), la Rangers Supporters Assembly (RSA) ainsi que la Rangers Supporters Association (RSA). La RST a d’ailleurs accueilli cette nouvelle avec joie. “Nous leurs poserons autant de questions que nous pouvons et tout naturellement, nous allons rendre public leurs réponses”, ajoute le groupe de fans dans un communiqué.

Les putschistes voulaient organiser une réunion du board en août dernier pour mettre dehors le directeur financier Brian Stockbridge, le directeur exécutif Craig Mather ainsi que le directeur Bryan Smart. Ces deux derniers ont d’ailleurs démissionné de leur poste la semaine dernière, laissant un board composé seulement de deux personnes (Stockbridge et Easdale). Ils sont aussi mécontents du déroulement des élections pour accéder à ce fameux board. McColl et Murray auraient souhaité inclure plusieurs noms dans la liste des personnes éligibles (l’ancien président Malcolm Murray et leurs alliés Alex Wilson et Scott Murdoch). Pour rappel, les Gers, désormais en D3, ont subi des pertes de £14.4m sur les treize mois précédents juin 2013. La crise est visiblement toujours d’actualité à Ibrox.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici