Roy Hodgson, coach de l’équipe d’Angleterre, s’est retrouvé au centre d’une polémique surréaliste en Angleterre. Une réflexion raciste à l’un de ses joueurs à la mi-temps d’Angleterre-Pologne aurai mis le feu au poudre.

La scène se serait produite (si elle a bien eu lieu) a la mi-temps du match contre le Pologne. Agacé par le jeu (ou l’absence de jeu) de son équipe, Roy Hodgson s’en prend directement à son défenseur Chris Smalling lui demandant de lâcher plus rapidement le ballon et de le passer de préférence à Andros Townsend, nouveau sélectionné chez les Three Lions. Pour se montrer plus explicite, il a recours à une métaphore sur le rôle que jouent les singes dans les missions spatiales de la NASA.

Rien de choquant au premier abord, mais la scène est mal interprétée par certaines personnes présentes dans le vestiaire. Manque de chance aussi, Andros Townsend est noir et il n’en fallait pas plus pour lancer une salve de critiques et de jugements contre le selectionneur. Contacté par le Daily Mail, l’attaquant de Tottenham, bien malgré lui au cœur de ce quiproquo, avoue ne pas avoir été choqué par les paroles de son coach. De son côté, Hodgson s’est excusé pour ses propos: «J’aimerai m’excuser si ce que j’ai dit à la mi-temps a pu offenser quelqu’un»

Une scène de vestiaires qui a finalement pris des proportions imprévues. Wayne Rooney, la star de l’équipe de l’Angleterre, a immédiatement défendu son coach sur Twitter. «J’ai vu l’histoire sur Hodgson ce matin. Il n’a rien fait de mal. C’est ridicule.»


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici