La Coupe du Monde au Qatar prévue en 2022 n’en finit pas de faire parler d’elle. Cette fois, ce sont les joueurs qui montent au créneau pour refuser de jouer la compétition en été. Quitte à devoir la boycotter.

Qatar 2022
Le syndicat mondial des joueurs de football, la FIFPRO, va encourager ses membres à boycotter la Coupe du Monde 2022 si celle-ci n’est pas déplacée en hiver a fait savoir le quotidien anglais, The Independent, alors qu’actuellement, la FIFA étudie la possibilité de déplacer la compétition en raisons des risques de fortes chaleurs pendant l’été au Qatar.

«Nous n’allons pas jouer en été au Qatar»,  a fait savoir le Français Philippe Piat, le seul candidat à l’élection présidentielle FIFPro de la semaine prochaine rapporte le site internet du quotidien britannique. “Jouer au Qatar quand il fait 45-50 degrés n’est pas seulement grave pour les 22 joueurs. Il y  a d’autres personnes impliquées comme les touristes” a-t-il ajouté.

Instance dirigeante mondiale du football Fifa a mis en place un processus de consultation pour décider du moment où le tournoi doit être joué après préoccupations ont été exprimées au sujet de la chaleur féroce de Qatar pendant l’intervalle Juin-Juillet traditionnelle de la Coupe du Monde.

Il y a quelques semaines déjà, la Premier League avait fait connaître son opposition au déplacement de la compétition en hiver. En Angleterre, il est par exemple inconcevable de sacrifier le traditionnel “Boxing Day” (26 décembre), quitte à aller devant les tribunaux.

En mars dernier, celle-ci avait précisé que : « Pour le moment, cela aurait d’énormes implications pour l’Europe et à ce jour, notre réponse est non. Mais si nous trouvons un moyen de mettre en place une trêve en hiver, alors je pense que le sens commun prévaudra et que nous arriverons à un compromis ». Le début ne fait que commencer pour une compétition prévue dans neuf ans seulement.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici