En déplacement en Ukraine, Manchester United a été tenu en échec par le Shaktar Donetsk (1-1). Les joueurs de David Moyes gardent toutefois la tête de leur groupe mais ont affichés des carences évidentes qui expliquent leur décevant début de saison.

Le match

Engagé et plaisant par moment, ManU a rapidement prit les devants grâce à un but de Danny Welbeck (18e) chargé de faire oublier Van Persie le temps de sa blessure. Mais la faiblesse défensive évidente des Red Devils a permis aux ukrainiens de se maintenir dans cette rencontre. Comme un symbole, Vidic, homme fort des années Fergie, véritable roc défensif, se rend coupable d’une mauvaise relance. Il n’en fallait pas plus pour que Taison remette les pendules à l’heure (77e).

Le Shaktar aurai même pu prendre les trois points dans les dernières minutes de la rencontre si ils n’avaient pas buté sur un excellent De Gea.

Le joueur: David De Gea

Il a multiplié les arrêts décisifs en fin de rencontre pour permettre aux siens de ramener le point du nul. Contesté lors de son arrivée suite à des prestations irrégulières, le portier espagnol semble prendre confiance match après match et a les moyens de s’imposer comme l’un des tous meilleurs à son poste.

Deux êtres vous manquent, et tout est dépeuplé…

Dur dur de prendre la succession de Sir Alex. Pour David Moyes, ces deux dernières semaines n’auront été qu’un long chemin de croix. Défait face à City et West Brom, les diables rouges apparaissent faibles dans le jeu, et Moyes ne semble pas trouver le remède pour redresser la barre.

Deuxième absence notable, celle de RVP. Alors certes, Welbeck est un jeune pétri de talent, mais dans ce genre de match et sur du long terme, ça ne suffit pas. Cela s’en ressent sur le jeu, et Wayne Rooney apparait comme le seul capable de tenir la barque en l’absence de l’attaquant néerlandais.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici