The Happy One. Ce qui est sûr, c’est qu’après cette victoire, José Mourinho est gai comme un pinson. Après un premier revers face à Bâle, les Blues ont largement réctifié le tir face au Steaua Bucarest en s’imposant 4-0. Mais le score est beaucoup moins révélateur qu’il n’y parait.

Le match

Chelsea attaque d’entrée de jeu par l’intermédiaire de Schurlle qui alerte la défense roumaine par une frappe détourné par Latlovevici. Bien dans leur match, les Blues vont cepandant perdre Fernando Torres dès la 11éme minute de jeu, l’attaquant espagnol contraint de quitter ses coéquipiers sur blessure et de céder sa place à Eto’o.

Pas de quoi déstabiliser les hommes du Mou qui prennent rapidement l’avantage grâce à un Ramires XXL servi par… Schurlle.

A force de maintenir la pression, Chelsea parvient à prendre le large grâce à Samuel Eto’o et le concours du défenseur adverse Georgievski qui marque contre son camp suite à une action de l’attaquant camerounais.

Dés le retour des vestiaires, les anglais remettent la pression sur leurs adversaires. Encore une fois avec Schurlle à la baguette, Oscar transmet à Ramires qui inscrit son deuxième but de la soirée et envoi un signal fort au selectionneur brésilien.

La suite sera nettement plus compliquée pour Terry et consorts qui font face aux assauts roumains grâce à très grand Petr Cech. Il faudra attendre les dernières secondes de jeu pour voir Lampard donner un peu plus de volume au score de cette rencontre.

Schurlle-Ramires, duo magique

A la base de toutes les actions de leur équipe, les deux joueurs avaient des comptes à régler.

Schurlle qui est loin d’être un titulaire indiscutable dans l’esprit de Mourinho a su pleinement profiter de l’absence d’Eden Hazard pour montrer toutes ses qualités.

En ce qui concerne Ramires, ses pépins physiques semblent loin derrière lui, et ca se voit. Monstrueux, impressionnant, les qualificatifs ne manquent pas. Si il continue sur cette lancée, Scolari aura bien du mal à se passer de ses services pour la coupe du monde.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici