Arsenal se déplace à Marseille pour y affronter l’OM dans le cadre de la première journée de la Ligue des Champions. Des débuts dans le groupe de la mort, composé d’Arsenal, l’OM, Dortmund et Naples. 

Andre Ayew ( Marseille ) - Theo Walcott ( Arsenal )

À Marseille, l’attente est immense. Les supporters vont retrouver la Ligue des Champions dans un Stade Vélodrome chaud bouillant après une année à l’étage inférieur, en Europa League. En Ligue 1, les Marseillais ont d’abord bien commencé avec 3 victoires en autant de matchs, puis se sont relâchés, avec une défaite et un nul. Malgré cette mauvaise petite série, l’Olympique de Marseille veut prouver qu’il ne sera pas qu’un faire-valoir dans ce groupe, comme l’explique l’entraîneur Élie Baup : “C’est avec beaucoup d’envie, d’enthousiasme et d’investissement qu’il faut aborder ce match. On a envie de tout donner et d’en découdre. On nous a collé l’étiquette du quatrième du groupe, nous ne sommes pas les favoris mais nous devons surprendre en jouant sans retenu. C’est ce qu’il faudra traduire sur le terrain, nous devons nous surpasser pour inverser les pronostics”. Les Marseillais s’avançent avec un groupe quasi au complet. Pas le cas d’Arsenal.

Un groupe décimé, mais une équipe alléchante 

Les Gunners ont une infirmerie pleine à craquer, avec les absences de Rosicky, Oxlade-Chamberlain, Diaby, Cazorla, Podolski, Sanogo, Arteta et Frimpong. Malgré tout, l’équipe qui devrait être alignée par Arsène Wenger a fière allure, en 4-2-3-1 : Szczesny / Sagna – Mertesacker – Koscielny – Gibbs / Flamini – Wilshere / Walcott – Ozil – Ramsey / Giroud. Second de Premier League et revigoré par l’arrivée de l’exceptionnel Mesut Özil, Arsenal n’a pas le droit de passer à travers de ce groupe, après une fin de mercato retentissante. Il y a deux ans, les équipes s’étaient déjà rencontrées en phases de groupe. Le match aller à l’Émirates Stadium s’était soldé sur le score nul et vierge de 0 à 0, avant une victoire en toute fin de match 1 à 0 d’Arsenal au Vélodrome. Fin prêtes, les deux équipes promettent cette saison des matchs plus animés. Bakary Sagna a même promis à Mandanda d’inscrire un coup-franc…

Coup d’envoi ce mercredi 18 septembre à 20h45.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici