Vous êtes ici : Accueil » Apprendre plus » Vidéos » Arsenal : Le but de Giroud et les passes d’Özil
Vidéos

Arsenal : Le but de Giroud et les passes d’Özil

Pour ses débuts sous les couleurs d’Arsenal, le milieu de terrain allemand, Mesut Özil, n’a pas raté son rendez-vous. Comme à son habitude, il a délivré des passes décisives dont une à Olivier Giroud en début de matche. L’international allemand aurait pu être crédité de trois passes supplémentaires sans la maladresse de son coéquipier Theo Walcott.

giroud-ozil-arsenal-premier-league
Il était attendu et il a répondu présent. Pour son premier match sous les couleurs d’Arsenal, Mezut Ozil a montré tout l’étendu de son talent et le pourquoi Arsène Wenger a cassé sa tirelire pour le recruter dans la dernière ligne droite du mercato estival. L’international allemand a éclairer le jeu de son équipe et cela malgré deux entraînements en commun avec ses nouveaux coéquipiers. Mais lorsqu’un joueur dispose de la classe et du talent de l’ancien joueur du Real Madrid, une période d’adaptation est-elle nécessaire. Et c’est sur l’une de ses premières passes qu’Olivier Giroud va aller ouvrir le score et mettre son équipe sur les bons rails de la victoire. Özil va même encore mettre deux fois Theo Walcott en position de marquer mais l’international anglais va gâcher lamentablement ces deux possibilités de creuser l’écart. A la 15e minute, 28e, 42e et 45e, l’Anglais a soit butté sur le portier adverse ou manqué le cadre.

Et à force de gâcher, de rater, on reste sous presson et l’on s’expose à un retour de son adversaire. Sur l’une des premières offensives de Sunderland dès le début de la seconde mi-temps, un mauvais tacle de Koscielny dans la surface a offert la possibilité aux Black Cats de recoller. Un penalty que ne ratait pas Craig Gardner. Arsenal va alors connaître une période de flottement mais le talent de l’équipe d’Arsène Wenger va lui permettre de s’extirper du piège mis en place par Paolo Di Canio, le coach des Black Cats. Les Gunners ont du attendre les 25 dernières minutes pour faire la différence par leur Gallois  Aaron Ramsey. Le milieu de terrain a d’abord repris de volée un centre de Jenkison (67e) avant de profiter d’un beau  jeu en triangle entre Wilshere et Giroud pour tromper de près Kim Seunggyu. Un succès mérité et qui  a permis à Arsène Wenger d’entrevoir toutes les possibilités que va lui apporter son nouveau joueur, Mesut Özil.

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo