L’Angleterre se déplaçait à Kiev hier pour y affronter l’Ukraine. Au terme d’une rencontre terne et un mauvais 0-0, les Anglais repartent avec le point du match nul. Et joueront leur qualification lors des deux derniers matchs du groupe en octobre.

UKRANG

Au mois d’octobre, le stress et la pression seront à leur paroxysme dans les pubs anglais. Après son match nul 0-0 à Kiev, l’équipe des Three Lions n’a pas assuré, au moins, sa place de barragiste. Dans le groupe le plus serré des éliminatoires européens, où les quatre premiers se tiennent en trois points (1er Angleterre, 16 points; 2è Ukraine, 15 points; 3è Monténégro, 15 points; 4è Pologne, 13 points), l’Angleterre va devoir se mesurer au Monténégro et à la Pologne afin de composter son billet pour le Brésil et la Coupe du Monde 2014. Face à deux équipes qui ont encore toutes leurs chances de se qualifier, rien ne dit que l’armada de Roy Hodgson ne sera pas la grande absente de la prochaine Coupe du Monde. Pour éviter le drame national, il faudra montrer un tout autre visage que celui affiché face à l’Ukraine.

Un match nul qui porte bien son nom

À Kiev, Ukrainiens et Anglais ont traversé les 90 minutes comme des fantômes. Trois frappes seulement pour les locaux, quatre pour les visiteurs et une frappe cadrée par équipe… triste constat statistique de cette rencontre de la 8è journée du groupe H. Les sélections se sont neutralisées sans jamais trouver l’étincelle qui aurait pu permettre à l’une ou l’autre de prendre trois points pourtant importantissimes face à un adversaire direct.


1 COMMENTAIRE

  1. […] au président de la fédération, Greg Dike. Pendant la rencontre face à l’Ukraine et le très pauvre match nul des Three Lions, Gary Lineker a provoqué le débat par ses tweets très critiques sur le niveau de la sélection […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici