Lors de la démission de Fabio Capello à son poste de sélectionneur de l’équipe d’Angelterre, la fédération anglaise avait songé à Harry Redknapp avant d’opter pour Roy Hodgson.

Pep Guardiola
Pep Guardiola réfléchit à son avenir.

Le Mail on Sunday révèle que la fédération anglaise, et plus particulièrement son président d’alors, David Bernstein, avait refusé de discuter avec Pep Guardiola qui s’était porté candidat au poste de sélectionneur de l’équipe d’Angleterre.

Selon le journal, le dirigeant anglais avait une seule idée en tête : nommer un technicien anglais à la tête des Three Lions. Pour ces raisons, il avait songé à Harry Redknapp et Roy Hodgson. C’est ce dernier qui a finalement été choisi.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici