Vous êtes ici : Accueil » Mercato Anglais » Rooney et Suarez, deux départs avortés
Mercato Anglais

Rooney et Suarez, deux départs avortés

De début juin à début septembre, pendant toute la durée du mercato, Luis Suarez, l’attaquant de Liverpool, et son homologue de Manchester United, Wayne Rooney, ont occupé la Une des journaux britanniques sur leur possible transfert. Mais finalement, les deux joueurs sont restés au sein de leur club respectif.

Annoncés sur le départ, mais finalement toujours là ! C’est en une phrase le résumé du feuilleton des transferts avortés de Luis Suarez et Wayne Rooney. Le premier souhaitait rejoindre un club qualifiés pour la Ligue des Champions, le second voulait fuir un club où il n’était plus l’atout numéro un offensivement parlant, et son nouveau manager, David Moyes, qu’il avait connu au début de sa carrière à Everton avant de rejoindre les Red Devils.

Luis Suarez toujours Red.
Luis Suarez toujours Red.

Début août, Luis Suarez  demande à être transféré en évoquant une promesse de son manager, Brendan Rodgers, de ne pas s’opposer à son départ en cas de non-qualification en Ligue des Champions. D’autre part, dans son contrat, l’international uruguayen disposait d’une clause libératoire de 40 M£ (47 millions d’euros). Ce qui amena Arsenal à faire une offre de ce montant là plus une Livre. Mais le club londonien n’a reçu comme réponse qu’une fin de non-recevoir de la part du propriétaire des Reds, John Henry, jugeant cette offre comme insultante. Et l’international uruguayen restera finalement à Liverpool après avoir fait ses excuses pour à son manager et au vestiaire des Reds afin de réintégrer le groupe.

Wayne Rooney

Pour Rooney, le feuilleton début un peu plus tôt en mai. C’est Alex Ferguson, qui alors n’a pas annoncé son départ, qui rend publique la demande de transfert de son attaquant. Une requête toujours niée par l’entourage du joueur. Mais l’attitude de Ferguson va provoquer la rupture avec son joueur. Convoité par le PSG, Wayne Rooney donne sa préférence à Chelsea. Mais les Red Devils rejettent trois offres successives de la part du club londonien. Tout simplement parce que Manchester United ne veut pas renforcer un concurrent direct pour le titre. Et c’est Mourinho, qui mettra fin à la quête en déclarant que « la personne qui a commencé l’histoire doit la terminer » agacé par le silence du joueur. Finalement, comme en 2010 où il avait failli partir à Manchester City, Wayne Rooney va rester chez les Red Devils, avec lesquels il pourrait finalement prolonger son contrat.

À propos de l'auteur

Marc

Passionné par le foot, et surtout par les championnats anglais, j'ai décidé de lancer Foot-Anglais.net pour partager le meilleur de l'actualité sur le football anglais.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Suivez le foot anglais !