Vous êtes ici : Accueil » Actualités du foot anglais » Premier League 2013-2014 : Présentation du Sunderland Football Club
Actualités du foot anglais Premier League

Premier League 2013-2014 : Présentation du Sunderland Football Club

Terminant à la dix-septième place la saison dernière, Sunderland a frôlé de très près la relégation en Championship. Depuis mars dernier, c’est Paolo Di Canio qui est aux commandes des Black Cats où il a fait venir cet été pas moins de neuf nouveaux joueurs, une véritable révolution à la sauce du technicien italien. Le but : retrouver le milieu de tableau voire même l’Europe.

La saison 2012-2013

Bon dix-septième à l’issue de l’exercice, Sunderland a vécu une saison sur fond de désillusion. Les Black Cats n’ont pas réussi à imposer leur style de jeu tout au long de la saison. Mis à mal dans la plupart de ses matchs, les Black Cats ont vu noire beaucoup trop souvent pour espérer le milieu de tableau malgré quelques victoires face à Fulham 3-1, Reading 1-0 ou encore face à Manchester City sur le même score. Des succès qui gardent tout de même Sunderland aux abords de la zone de relégation. Défait face à Aston Villa 1-0, West Bormwich Albion 4-2, Norwich City 2-1 pour ne citer qu’eux, Sunderland a même subit une série de huit matchs consécutifs sans la moindre victoire. Un constat alarmant au cours de la saison qui entraîne alors le limogeage de Martin O’Neill et l’arrivée de Paolo Di Canio. La mission du technicien italien est désormais claire, il doit assurer le maintien de Sunderland en Premier League. Cependant, le tout nouveau manager de Sunderland débute par une défaite à Chelsea 2-1 avant de permettre aux Black Cats d’un peu souffler en enchaînant deux succès : 3-0 face à Newcastle United et 1-0 face à Everton. Malgré ces victoires, les Black Cats retombent vite dans ses travées, terminant la saison en dents de scie : 2 nuls et 2 défaites. Avec 39 points au final, Sunderland parvient à se maintenir in extremis à 3 longueurs du premier relégable Wigan. Si Sunderland a pêché, c’est bien dans le secteur offensif. Avec 41 buts inscrits au total, les Black Cats se présentent comme la deuxième plus mauvaise attaque du championnat. Défensivement, Sunderland a su limiter la casse avec 54 buts encaissés, soit un but de plus que le dixième, West Ham United par exemple.

En FA Cup, Sunderland quitte la compétition lors du troisième tour dans un match à rejouer face aux Bolton Wanderers sur le score de 2 buts à 1. En Coupe de la Ligue Anglaise, les Black Cats sont éliminés au quatrième tour par un autre club de Championship, Middlesbrough, 1-0.

Les transferts 

Départs : B. Wilson (Cambridge United), J. McClean (Wigan, 3 M €), A. N’Diaye (Eskisehirspor, p.), R. Noble (Brunley), D. Graham (Hull City, p.), M. Kilgallon (Blackburn Rovers), S. Mignolet (Liverpool, 12 M €), A. Elmohamady (Hull City, 3 M €), J. Maddison (Crawley Town), A. Reed (Burton Albion).

Arrivées : O. Celustka (Trabzonspor, p.), E. Giaccherini (Juventus Turin, 8 M €), E. Ba (Le Havre), J. Altidore (AZ Alkmaar, 10 M €), V. Mannone (Arsenal, 3 M €), D. Karlsson (IFK Göteborg, 2 M €), M. Diakité (Lazio Rome), Cabral (FC Bâle), V. Roberge (CS Maritimo).

Le joueur à suivre

Auteur de 11 buts en 31 apparitions toutes compétitions confondues la saison dernière, Steven Fletcher a clôturé l’exercice 2012-2013 en tant que meilleur buteur de Sunderland pour sa première année au Stadium of Lights. L’Écossais débute même la saison tambour battant avec cinq buts en cinq matchs qui lui valent de remporter le titre de meilleur joueur du mois de septembre en Premier League. Pourtant trop souvent esseulé à la pointe de l’attaque des Black Cats, il a porté à bout de bras un secteur offensif souvent en manque de réalisme. L’arrivée de Jozy Altidore cet été au sein des Black Cats pourrait ainsi voir naître une nouvelle paire offensive en Premier League. Un duo d’attaque Fletcher/Altidore qui pourrait alors devenir la réponse à un problème offensif qui a fait défaut tout au long de l’exercice 2012-2013.

Les ambitions

Sous l’impulsion de Paolo Di Canio, il semble certain que Sunderland vise la première partie de tableau du championnat. Car fort d’un recrutement conséquent, le technicien italien a procédé à une véritable ‘révolution » au sein de l’effectif de Sunderland. De là à complètement remodeler la formation avec pour but de partir sur de nouvelles bases et ainsi oublier celles de l’année passée. Si l’Europe peut paraître encore difficile pour les Black Cats, ces derniers pourraient bien venir bousculer les huitième et neuvième place du championnat. Or les Black Cats devront faire avec la concurrence d’un Swansea City confirmé ou encore d’un Newcastle United remis en question. Mais avec l’arrivée de neuf nouveaux joueurs dans son effectif, Paolo Di Canio s’apprête à instaurer un nouveau style de jeu au sein des Black Cats qui pourrait alors très vite porter ses fruits tout au long du prochain exercice.

Conclusion

Fort de ses neuf nouvelles recrues, le manager de Sunderland, Paolo Di Canio prépare au mieux la saison à venir afin d’arracher un siège dans la première partie de tableau et ainsi effacer une saison passée calamiteuse. Connu pour son irrégularité au fil des saisons en Premier League, Sunderland pourrait désormais passer un nouveau cap avec l’effet Di Canio qui souhaite durablement insérer Sunderland en Premier League. Le championnat anglais s’apprête ainsi à découvrir un Sunderland remodelé à la sauce italienne qui a largement la capacité de tenir têtes aux équipes telles que Swansea City, Newcastle United voire même Everton.

Pronostic de la rédaction : 9e

 

À propos de l'auteur

Marc

Passionné par le foot, et surtout par les championnats anglais, j'ai décidé de lancer Foot-Anglais.net pour partager le meilleur de l'actualité sur le football anglais.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Suivez le foot anglais !