Vous êtes ici : Accueil » Actualités du foot anglais » Equipe nationale d'Angleterre » Mercato : Neville veut imposer des quotas en Premier League
Equipe nationale d'Angleterre

Mercato : Neville veut imposer des quotas en Premier League

Devant l’afflux de joueurs étrangers depuis plusieurs années en Premier League, la place des joueurs locaux a décliné de façon importante dans les clubs anglais de l’élite. Du coup, le sélectionneur adjoint de l’équipe d’Angleterre, Gary Neville, n’hésite pas à parler de quotas pour enrayer la hausse de joueurs étrangers. 

gary-neville-adjoint-du-selectionneur-1337015817_620_400_crop_articles-156855

Dans les colonnes du Guardian, l’ancien défenseur de Manchester United livre son point de vue sur le sujet : « La semaine dernière, j’ai regardé la liste des nouveaux joueurs ayant signé en Premier League. Je pense avoir de bonnes connaissances en football mais honnêtement, je n’avais jamais entendu parlé de la moitié d’entre eux. Bien sûr, beaucoup de joueurs et d’entraîneurs étrangers ont mené la Premier League sur le toit du monde. Mais cette fois, nous allons trop loin » a-t-il estimé.

« La façon dont je vois les choses, c’est que les clubs et les manager de football britanniques, la Football Association et la Premier League ont besoin de se réunir en une seule entité. Nous voulons tous un groupe  qui produisent plus de joueurs nationaux. Ce n’est pas seulement  pour l’Angleterre. Regardez ce qui est arrivé au football écossais. Regardez la République d’Irlande. Roy Keane, Niall Quinn, Steve Staunton, Paul McGrath et Kevin Moran ont toujours joué sur le sol anglais et en Premier League. Nous devons nous unir et revenir à un point où il y a un système de quotas en quelque sorte. Je sais que les gens disent que vous ne pouvez pas mettre en œuvre cela en raison de la législation européenne, mais où il y a une volonté il y a un chemin » poursuit l’ancien défenseur âgé de 38 ans.

« Quand je suis arrivé dans le milieu des années 1990, il y avait une règle selon laquelle seul un nombre limité de joueurs étrangers pouvaient être inclus dans une équipe pendant les Coupes d’Europe Nous avons profité de cela parce que, en tant que jeunes joueurs britanniques, nous avons eu des occasions. Nous devons récupérer quelque chose de cet acabit  où chaque équipe a trois ou quatre joueurs des pays d’origine au début de chaque match. Cela peut sembler irréaliste, et certains pourraient même soutenir que de tels propos ressemble à une xénophobie. Mais clubs emblématiques, de l’Ajax à Milan à Manchester United  en passant par Barcelone ou le Bayern Munich  ont remporté des trophées européens avec des équipes comportant un noyau de joueurs locaux » a-t-il conclu.

À propos de l'auteur

Marc

Passionné par le foot, et surtout par les championnats anglais, j'ai décidé de lancer Foot-Anglais.net pour partager le meilleur de l'actualité sur le football anglais.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Suivez le foot anglais !