Vous êtes ici : Accueil » Actualités du foot anglais » Chelsea – FC Bâle : La finale pour les Blues !
Actualités du foot anglais Ligue Europa

Chelsea – FC Bâle : La finale pour les Blues !

Dans un match marqué par de nombreuses occasions franches, Chelsea a sorti son épingle du jeu et, au terme d’une superbe seconde période, s’est qualifié pour la finale de l’Europa League.

Chelsea-aime-decidement-l-Europe_article_hover_preview

Comme un symbole, la sublime lucarne de David Luiz, déjà buteur au match aller, est venue clore cette belle soirée londonienne. Au stade Stamford Bridge, les Blues ont réalisé une seconde période parfaite, ponctuée par trois buts, pour venir à bout d’une belle équipe suisse. Cette finale, les Blues la voulaient.

Bâle prend l’avantage

En première période, Chelsea s’est fait surprendre. D’abord par le poteau, puis par les superbes arrêts de Sommer, le portier bâlois, voué à une très belle carrière. Il n’en fallait pas plus à l’Égyptien Salah pour ouvrir le score en toute fin de période d’une belle frappe enroulée. Il faisait suite à une reprise de volée magique de Streller qui, si elle avait trouvé la lucarne opposée de Cech, aurait pu devenir l’un des buts de l’année. Ensuite, c’est le récital Chelsea

Chelsea assome les Suisses

On a fait quelques erreurs en première mi-temps, mais on s’est rattrapés en seconde. On mérite de passer. Être menés 1-0 était un score dangereux. S’ils marquaient à nouveau, on était éliminés. Mais le coach nous a parlé, il nous a motivés pour la deuxième mi-temps“. Eden Hazard avoue le rôle prépondérant de son coach à la mi-temps. Car au retour des vestiaires, les Blues étaient visiblement remontés et l’ont bien fait comprendre aux joueurs du FC Bâle. À partir de la 50è minute et en l’espace de neuf minutes, ils ont tout simplement clos les débats. D’abord par Torres qui venait se jeter sur une frappe repoussée puis par Moses, souvent buteur en Europa League. Enfin, face au 39403 spectateurs venus assister à cette demi-finale, vient le chef-d’oeuvre de David Luiz. Un enroulé exceptionnel du pied gauche, (son mauvais pied) après une remise de Lampard depuis plus de 25 mètres, qui se loge dans la lucarne d’un Sommer assommé.  3-1, un score qui a largement satisfait Rafael Benitez : “Nous avons eu deux grosses occasions en première mi-temps que nous n’avons pas converties. Quand ils ont marqué, il nous a fallu réagir. Il faut féliciter les joueurs pour leur deuxième période. Nous étions au-dessus et nous avons contrôlé le match.

Le 15 mai, Chelsea affrontera Benfica à Amsterdam pour une finale inédite.

Inline
Inline