Vous êtes ici : Accueil » Actualités du foot anglais » FC Bâle-Chelsea : Ne pas sous-estimer les Suisses !
Actualités du foot anglais Ligue Europa

FC Bâle-Chelsea : Ne pas sous-estimer les Suisses !

Le Chelsea FC se rend à Bâle pour le compte des demi-finales de l’Europa League. Un match aller compliqué en Suisse, face à une équipe qui vient de sortir Tottenham de la compétition.

chelsea-2013-

Le FC Bâle dispose d’un tableau de chasse que beaucoup lui envieraient. Aux deux tours précédents, le Zénith et Tottenham sont tombés face au FC Bâle qui ne partait jamais favori. Cette fois-ci, c’est la même chose. Face à Chelsea, champion d’Europe en titre, les Suisses font figure de challengers. À domicile, ils ont largement dominé le Zénith lors des 90 minutes, pour un résultat 2-0, et face aux Spurs, ils ont patienté jusqu’aux prolongations pour sortir les Anglais, 3 à 2. Récents quart-de-finalistes de la Ligue des Champion (en 2012, après avoir sorti Manchester United des phases de poules), les Bâlois, en plus d’être de sacrés troubles-fêtes, ont la particularité sur ces deux dernières saisons de créer la surprise face à des équipes… anglaises. La passe de trois cette saison ?

Le FCB en grande forme, Chelsea moins régulier

Surtout que le FCB est actuellement en grande forme. Le club suisse n’a perdu aucun de ses huit derniers matchs et n’a plus été défait à domicile depuis le 21 août 2012. Pour Chelsea, la forme est moins reluisante, bien que les Blues soient capables de grands matchs. Sur les huit dernières rencontres, ils ont perdu trois fois, pour un nul et quatre victoire. Mais des victoires importantes comme face à Kazan, Manchester United et récemment à Fulham dans l’un des nombreux derbys de Londres.

Chelsea devra donc s’appliquer à ne pas sous-estimer le FC Bâle, qui jouera devant un public en fusion dans le Parc Saint-Jacques, doté de 42.000 places. Fébriles à l’extérieur (trois victoires seulement sur les 13 derniers matchs), les Blues ont tout intérêt à s’appuyer sur une défense très solide pour aborder le match retour en confiance. Et rêver d’un “doublé” Champion’s League-Europa League en deux ans, jamais réalisé dans cet ordre dans l’histoire du football européen.

Inline
Inline