Manchester United vient de remporter le 20è titre de champion d’Angleterre de son histoire. De 1908 à 2013, retour sur les 20 titres des Red Devils.

Le club mancunien a la particularité d’avoir remporté ses 20 titres sous les ordres de trois entraîneurs différents seulement. Zoom sur les 20 titres de champion d’Angleterre de Manchester United.

1908

1907/1908

La première pierre d’un palmarès gigantesque. L’entraîneur de l’époque est Ernest Mangnall et il vit là le tout premier titre de l’histoire du club. Cette saison, les joueurs de United sortent victorieux de 13 de leurs 14 premiers matchs de la saison, de quoi voire venir le reste de l’année. Grâce à Sandy Turnbull qui inscrit 25 buts en 30 matchs et l’ailier star de l’équipe Billy Meredith, les Mancuniens terminent la saison avec six points d’avance sur les dauphins, Aston Villa.

1910/1911

L’un des titres les plus accrochés ! Au coude à coude avec Aston Villa, les Red Devils perdent face à leurs rivaux lors de l’avant dernière journée sur le score de 4 à 2. Mais renversent la tendance avec un superbe victoire 5 à 1 face à Sunderland lors de la toute dernière journée de championnat… et empochent leur second titre. Le dernier de l’ère Ernest Mangnall.

1951/1952

41 ans après ! L’attente la plus longue de l’histoire du club pour accrocher un titre de champion se termine en 1952. Une saison où les Red Devils se sont battus corps et âme contre les Londoniens de Tottenham et Arsenal pour finir sur la plus haute marche du podium après un long chassé croisé. C’est une victoire 6-1 face à… Arsenal lors de la dernière journée qui assure le titre à United, emmené par un excellent Jack Rowley auteur de 30 buts en 40 matchs. Le tout premier titre de l’ère Sir Matt Busby.

1956

1955/1956

Gloire aux Busby Babes ! Les joueurs de Sir Matt Busby ont été surnommés comme tel pour leur très jeune âge. Une jeunesse qui n’a pas empêché le talent tant ils ont dominé cette saison avec un jeu très alléchant et offensif. Ils terminent avec 11 points d’avance sur les Wolves et Blackpool avec un Tommy Taylor auteur de 25 buts en championnat.

1956/1957

Cette saison correspond à l’éclosion d’un autre “Sir”, Sir Bobby Charlton. United termine champion avec huit longueurs d’avance sur Preston et Tottenham et remporte le titre, comme en 1911, avec une victoire face à Sunderland par quatre buts d’écart, 4-0 cette fois-ci. Une équipe emmenée par les excellents Whelan, Edwards et Taylor, qui feront tous trois partie des victimes de la catastrophe aérienne de Munich un an plus tard.

1964/1965

C’est la différence de but qui va décider du champion cette année-là. Une bataille acharnée avec Leeds sera clôt par une victoire 3-1 contre Arsenal à Old Trafford lors de la dernière journée, mais surtout une victoire à Leeds au mois d’avril, 1 à 0. Denis Law et George Best font cette saison là partie de l’équipe championne d’Angleterre pour la sixième fois.

1967

1966/1967

Deuxième titre en trois saisons pour les hommes de Sir Matt Busby, avec cette fois quatre points d’avance sur Nottingham Forest et Tottenham. Avec George Best, Denis Law et Sir Bobby Charlton à leurs meilleurs niveaux, les Red Devils se défont de West Ham 6 à 1 lors de l’avant dernière journée pour glaner leur 7è titre. Le cinquième et dernier titre de la période Sir Matt Busby.

1992/1993

Et l’ère Sir Alex Ferguson débuta. Ce titre met fin à 26 années de disette. Ce qui change peut-être le cours de l’histoire cette saison, c’est l’arrivée du mythique Éric Cantona au mercato hivernal, depuis Leeds. Cette année là, le titre se dispute entre United, Norwich et Leeds et le tournant de la saison se situe au mois d’avril où United bat Norwich puis enchaîne sur une victoire exceptionnelle face à Sheffield, 2 à 1 à la 97è minute (doublé de Steve Bruce) après avoir été mené 1-0. De là, United réalise une fin de saison parfaite et empoche le titre.

1994

1993/1994

Sur sa lancée, le United de Sir Alex Ferguson enchaîne un second titre d’affilé. Souvent, Eric Cantona, Andrei Kanchelskis, Ryan Giggs et Mark Hughes font des Red Devils une équipe souvent imbattable. Après cinq derniers matchs remportés, Bryan Robson peut s’arrêter sur une belle note et soulever son dernier titre de champion d’Angleterre.

1995/1996

Traités “d’enfants” en début de saison, les joueurs de United son à 12 points de Newcastle à la fin du mois de janvier. La marche semble trop haute, mais Newcastle flanche et United sort les griffes. Entre autres, Éric Cantona et Peter Schmeichel  réalisent une fin de saison exceptionnelle et emmènent United jusqu’à la dernière journée où une victoire 3-0 face à Middlesbrough scelle le sort de la saison.

1996/1997

Cette saison est plus facile que la précédente, moins stressante pour les hommes de Ferguson qui terminent avec sept points d’avance sur Arsenal et Newcastle. United fête son titre à Anfield avec une victoire 3 à 1 grâce à un doublé de Gary Pallister et un but d’Andy Cole. Cinq saisons, quatre titres… Manchester United assoit sa domination.

1998/1999

Un exercice 98/99 tout simplement UNIQUE. Manchester United réalise la saison la plus aboutie pour un club anglais avec un triplé exceptionnel Championnat/Coupe d’Angleterre/Ligue des Champions. Les Red Devils terminent champions grâce à une victoire 2 à 1 face à Tottenham lors de la dernière journée, qui ne laisse à Arsenal que ses yeux plus pleurer, à un petit point derrière. Et cette finale de Ligue des Champions… incroyable. Menés 1-0 pendant tout le match, les joueurs de Ferguson remportent la coupe aux grandes oreilles grâce à des buts de Sheringham et Solskjaer dans les arrêts de jeu.

1999/2000

Comme s’ils ne dominaient pas assez le football anglais, les joueurs de United écrasent la concurrence cette année-là, avec le nombre d’écart le plus importants par rapport au second… 18 points. Une saison menée d’une main de maître où les Red Devils ne remporteront malheureusement pas la Coupe du Monde des Clubs en décembre 1999.

2001

2000/2001

La passe de trois. Malgré trois défaites consécutives lors des trois dernières journées, United est sacré champion avec 10 points d’avance sur Arsenal. Des Gunners qu’ils se sont payés le luxe de battre 6 à 1 au mois de février avec un hat-trick de Dwight Yorke. 7è titre en neuf saisons…

2002/2003

Le 15è titre de United a été largement disputé avec Arsenal. À trois mois du terme, les Gunners disposent de huit points d’avance sur les Mancuniens, qui vont réaliser une énorme fin de saison pour rattraper leur retard, avec notamment  une victoire 6 à 2 face à Newcastle suivi d’un 2-2 très accroché face aux Gunners.

2006/2007

Après deux championnats remportés par le Chelsea de Mourinho, Manchester United reprend sa couronne. Les coéquipiers de Ryan Giggs disposent d’une légère avance toute la saison, mais l’histoire aurait pu mal tourner lors d’un voyage à Everton à l’approche de la fin de saison. Menés 2 à 0, les Red Devils vont remonter la pente et s’imposer finalement 4 à 2. Puis remporter leur 16è titre.

2008

2007/2008

Il faudra attendre la toute dernière journée pour attribuer le titre à United, le 10è de Ferguson. Chelsea a failli emporter tous les espoirs de titres avec leurs victoires face aux Mancuniens lors de la 36è journée. Avec une différence de but largement supérieure, il ne restait qu’à United de remporter leurs deux derniers matchs. Chose faite avec une victoire face à Wigan (2-0) lors de la dernière journée, avec un but de Ryan Giggs qui disputait là son 758è match avec United, égalant le record de Sir Bobby Charlton. Une saison où United va également remporter sa 3è Ligue des Champions, avec un Cristiano Ronaldo extraordinaire.

2008/2009

Ce titre, United le doit un petit peu à Federico Macheda. Dans une mauvaise période de la saison, le jeune joueur de 17 ans est sorti de son banc pour donner une victoire très importante à United (3-2) et dans le même temps, permis à son club de repasser en tête devant Liverpool. Manchester United ne quittera plus jamais sa première place.

2011

2010/2011

Un titre difficile, disputé avec Chelsea et Arsenal, mais une image incroyable. Celle de Wayne Rooney qui s’envole dans les airs pour donner la victoire à United face à City d’un retourné acrobatique extraordinaire. En mai, une victoire face à Chelsea permet à United d’assurer quasiment leur 19è titre. Un record en Angleterre.

2012/2013

L’histoire, tout le monde la connaît. L’un des moments importants de la saison se sera joué dès cet été avec le transfert de Robin van Persie, auteur de 24 buts (série en cours). Devant toute la saison, avec entre autres une victoire 3 à 2 à l’Ethiad Stadium face à City, Manchester United assure son titre avec une victoire 3 à 0 face à Aston Villa et un hat-trick de… van Persie.

 


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici