John Terry, le capitaine de Chelsea, a esquivé la poignée de main du président de la fédération anglaise lors d’une cérémonie avec l’UEFA pour l’organisation de la finale de la Ligue des Champions à Wembley en mai prochain.

John terry capitaine
Comme il est de coutume, Chelsea a rendu le trophée de la Ligue des Champions, quelques semaines avant l’organisation de la finale à l’occasion d’une cérémonie à Londres où était présents les officiels de l’UEFA mais aussi de la fédération anglaise. L’occasion pour John Terry de refuser de serrer la main à David Bernstein, le président de la Fédération anglaise.

John Terry reproche notamment à l’homme et à l’institution de l’avoir privé injustement du brassard de capitaine de l’équipe nationale après l’affaire de racisme qui l’a opposé à Anton Ferdinand. Malgré la relaxe de la justice civile, la fédération avait puni le défenseur des Blues de quatre matches de suspension.

Interrogé sur cet affront, David Bernstein a botté en touche : “Mes relations avec tout le monde ici sont vraiment fantastique. Je n’ai pas remarqué une chose et je pense que nous devrions parler de choses plus positives que ce genre de bêtises. Je ne suis pas vraiment terriblement inquiet. J’ai d’autres choses à penser. Dans mes trois derniers mois, j’ai eu  d’autres priorités”, a-t-il déclaré sur BBC Sport.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici