Trois rencontres de Premier League avaient lieu hier soir. Retour sur les matchs qui concernaient les trois équipes aujourd’hui sur le podium.

Manchester-City-v-Wigan-Carlos-Tevez_2931157

Manchester City – Wigan a été long, très long à se dessiner. Un match que les Citizens étaient censés survoler, mais les faits ont été tout autres. Il aura fallu un but en fin de rencontre signé Carlos Tevez (83è minute) pour permettre aux joueurs de Roberto Mancini de prendre les trois points. Avec quatre frappes cadrées seulement, soit autant que Wigan, Manchester City n’a pas flambé mais a assuré l’essentiel. Et avec cette précieuse victoire, City revient à 13 points de Manchester United, avec un match en moins. Bien que le titre soit déjà joué, sauf énorme surprise, ces trois points permettent surtout aux Citizens de rester seconds avec une belle avance sur le nouveau 3è, Chelsea qui compte sept points de retard sur les coéquipiers de Vincent Kompany.

Chelsea-se-paye-Fulham_article450x300

Chelsea justement, n’a pas eu un long chemin à faire pour se rendre à Fulham, autre équipe londonienne. Un derby qui a été remporté facilement par les Blues sur le score de 3 à 0 avec trois buts de la part des défenseurs centraux David Luiz et John Terry, auteur d’un doublé. Le but de David Luiz peut d’ailleurs être considéré comme l’un des buts de l’année. Une frappe surpuissante d’environ 30/35 mètres, croisée, qui vient se loger dans la lucarne opposée du malheureux Schwarzer, qui ne pouvait absolument rien faire face à ce pur bijou. 9 frappes, 6 cadrées, 3 buts… Chelsea a su se montrer réaliste. Une victoire qui propulse les Blues sur le podium, à la 3è place, avec un match en retard par rapport aux poursuivants Arsenal (à un point), Tottenham (à trois points) et Everton (à cinq points). Les champions d’Europe en titre comptent bien retrouver une nouvelle fois leur compétition favorite, la Champion’s League.

West-Ham-accroche-les-Red-Devils_article450x300

Hier, la surprise est venue du leader Manchester United. Les hommes de Sir Alex Ferguson se sont fait accrocher sur le score de 2 à 2 à West Ham, 11è de Premier League, qui a récemment tenu en échec Liverpool (0-0). Les Red Devils ont payé très cher l’incroyable réalisme des Hammers qui ont marqué deux fois en cadrant seulement trois frappes en 90 minutes. Ce sont d’ailleurs eux qui ont ouvert le score par Vaz Te à la 17è minute avant de voir Valencia égaliser un quart d’heure plus tard. Au retour des vestiaires, les Hammers ont une nouvelle fois pris l’avantage par l’intermédiaire de Diame (55è minute) avant que l’inévitable Robin van Persie égalise pour United à la 77è minute. Largement en tête, Manchester United s’en contente largement, bien que les joueurs aient expliqué vouloir gagner tous les matchs restants…

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici