Vous êtes ici : Accueil » Actualités du foot anglais » Bâle – Tottenham : Un mal pour un bien ?
Actualités du foot anglais Ligue Europa

Bâle – Tottenham : Un mal pour un bien ?

Les Spurs ont été éliminés hier soir de l’Europa League après la séances des tirs au but, face à Bâle. Une élimination qui pourrait au final faire du bien aux jambes des joueurs de Tottenham, qui luttent pour se qualifier en Champion’s League.

fc_bale_europa_ligue_keystone_966233692

Sortir d’une compétition européenne si proche du Graal n’est jamais une bonne nouvelle. Une qualification en finale voire un titre sont souvent d’excellents boosts pour le moral des troupes. Mais hier, si André Villas-Boas voulait retenir du positif de cette élimination face à Bâle après un nouveau 2 à 2 et une cruelle séance des tirs au but, il se disait certainement que les troupes seront maintenant concentrées à 100% sur la Premier League. Et une accession en Champion’s League.

Une belle entame de match

Dans une rencontre plutôt fermée en début de match hier soir, ce sont les Spurs qui ont réussi à ouvrir le score. Par leur presque-héros du soir Dempsey, qui profite d’une erreur défensive pour dribbler le gardien et pousser le ballon dans les filets. À la 23è minute, les Spurs sont en demi. Mais quatre minutes seulement après, une nouvelle mésentente défensive vient cette fois-ci profiter aux Suisses, qui ne se font pas prier pour enchaîner quelques passes et pour Salah, battre Friedel à la 27è minute, bien servi par Streller. À ce moment là, Bâle est le nouveau qualifié. Et le sera encore plus juste après le retour des vestiaires avec un but signé Dragovic à la 49è. Il faudra du temps, beaucoup de temps à Tottenham pour accrocher un nouveau 2 à 2. À la 82è minute, une passe lumineuse de Huddlestone profite à Dempsey qui, légèrement chanceux, vient battre Sommer. Un doublé pour lui, et les prolongations en vue.

Vertonghen exclu, le début de la fin

Malheureusement pour les Spurs, le début de la déroute sonne à la 91è minute après l’exclusion évitable  mais méritée de Vertoghen qui, en retard, déséquilibre Streller qui filait au but. Sans leur défenseur élu meilleur joueur de Premier League en mars, les Spurs vont largement subir. Entré en jeu à la 111è minute, Alexander Frei aura même une énorme occasion de marquer une minute plus tard. Bâle va tenter, Bâle va pousser mais Tottenham va tenir.

adebayor_1708974a

Le pénalty bizarre d’Adebayor

Mais la séance des tirs au but choisira finalement un vainqueur logique au vu des deux rencontres. Bâle aura été plus courageux mais surtout plus inventif sur le plan du jeu, là où les Spurs n’ont rien proposé. Pour les Suisses, Schar, Streller et Fabian Frei réussissent tous les trois leur pénalty alors qu’Huddleston le manque malgré un pénalty bien frappé, superbement arrêté par Sommer. Après une frappe plein centre de Sigurdsson, Adebayor sera finalement le dernier Spurs à avoir tenté sa chance… Et au terme d’un pénalty très bizarre, qui a déjà subi nombre de moqueries sur le net (une course d’élan peu académique et une frappe au dessus), viendra sceller la défaite des Spurs. Diaz n’a plus qu’à le mettre au fond… Le rêve Bâlois continue et Tottenham à présent, peut se concentrer sur une qualification pour la plus belle des compétitions européennes.

 

Inline
Inline