Accueil Actualités du foot anglais Ecosse Andreu : « À Cowdenbeath, la pelouse est entourée d’une piste de...

Andreu : « À Cowdenbeath, la pelouse est entourée d’une piste de NASCAR ! »

1
116

Anthony AndreuArrivé cet été à Livingston (D2 écossaise), Anthony Andreu (24 ans, 7 buts et 9 passes décisives cette saison) a découvert les charmes de la Scottish Division One (D2). S’il est tombé amoureux de certains stades, comme ceux de Dunfermline et de Partick, le milieu français a aussi connu un vrai traquenard : Cowdenbeath (D2 écossaise).

« Je me souviendrai toute ma vie de notre déplacement à Cowdenbeath (D2). Le match devait être reporté tellement il pleuvait. Mais ils voulaient vraiment jouer et la rencontre a été maintenue. On n’y voyait rien et on est arrivé au stade. Je pensais que c’était une blague car la pelouse est entourée d’une piste de NASCAR ! Il y avait même une voiture et on voyait les feux du départ au loin. C’est complétement surréaliste.

En plus, il n’y avait personne à cause du temps (407 spectateurs, plus faible affluence du championnat). C’est une atmosphère très particulière. Le pire, c’est qu’on prend un but au bout d’une minute et on a galéré pour égaliser. Le vrai traquenard. »

Central Park, le stade de Cowdenbeath (D2 écossaise), est assez surprenant
Central Park, le stade de Cowdenbeath (D2 écossaise), est assez surprenant

Retrouvez les deux premiers épisodes de cette série sur « leurs traquenards du football britannique » avec le témoignage de Guy Moussi (Nottingham Forest, D2) et Maxime Blanchard (Plymouth, D4).


1 COMMENTAIRE

  1. […] Retrouvez un large portrait sur le parcours atypique de Farid El Alagui et d’autres témoignages sur les traquenards du football britannique. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici