Demain soir, le Chelsea FC accueille le Rubin Kazan pour le compte des quarts de finale aller de l’Europa League. Des Russes qui ont sorti Levante et l’Atletico Madrid aux tours précédents. 

img-joie-des-londoniens-contre-le-steaua-1363349421_620_400_crop_articles-167732

Attention à ne pas prendre le match à la légère. Ce sera très certainement l’un des conseils donnés par Rafael Benitez à ses joueurs avant de rencontrer le Rubin Kazan pour le compte du match aller des quarts de finale de l’Europa League. Car si les Russes ne font pas partie des meilleurs clubs européens, ils démontrent une envie sans faille lors des rencontres européennes. Au tour précédent, Kazan a sorti les Espagnols de Levante après un match nul 0 à 0 à l’extérieur, puis une victoire 2 à 0 en prolongations à domicile. Mais c’est lors des 16è de finale qu’ils ont réalisé l’un des plus grands exploits de la compétition cette année, en sortant l’Atletico Madrid, l’un des favoris. C’est grâce à une superbe victoire 2 à 0 au stade Vicente Calderon que les joueurs de Kazan ont pu créer l’exploit malgré une courte défaite 1 à 0 au retour. Avant ça, lors des phases de poules, ils avaient ni plus ni moins terminé leurs six rencontres… invaincus, malgré la présence de l’Inter Milan dans le groupe. Un Inter qu’ils avaient d’ailleurs accroché à San Siro (2-2) avant de les dominer largement 3 à 0 à domicile. Malgré les apparences, la qualification est très loin d’être jouée d’avance.

Chelsea doit se sublimer

Capable du meilleur (victoire face à Manchester United lundi) comme du pire (récentes défaites face à Southampton et face au Steaua Bucarest), Chelsea à tout intérêt à appuyer sur l’accélérateur dès les première secondes du match. Car la qualification passe obligatoirement par un résultat plus ou moins large à domicile, dans un Stamford Bridge où Chelsea n’a plus perdu depuis le 9 janvier dernier (0-2 face à Swansea). Requinqués après leur victoire face à Manchester United et leur qualification en demi-finale de la coupe d’Angleterre, les Blues savent qu’un titre européen n’est pas si loin. Cech, Lampard, Hazard, Mata, Ba… sur le papier, Chelsea est largement supérieur. Mais la vérité du terrain est toute autre, particulièrement en Coupe d’Europe. Coup d’envoi demain jeudi 4 avril à 21h05.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici