Paolo Di Canio, le nouveau manager de Sunderland, a été présenté ce mardi à la presse. L’occasion pour le technicien italien de revenir sur les accusations de racisme dont il fait l’objet et qui ont été remmis à la Une par son arrivée chez les Black Cats.

Paolo-di_Canio_swindon“J’ai mes convictions et mes valeurs et ce qui m’offense le plus, ce n’est pas la tentative de s’attaquer à moi, mais d’attaquer ce que mes parents m’ont transmis” a-t-il déclaré.

“J’ai exprimé une opinion dans une interview il y a des années, on en a repris quelques passages et on les a instrumentalisés.” a-t-il ajouté avant de conclure : “Je ne souhaite plus répondre sur les questions de ce type. On n’est pas au Parlement, et je ne suis pas un homme politique. Je veux seulement que l’on parle de football”

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici