Après un Euro 2012 mouvementé et une grosse moitié de saison en dents de scie avec Manchester City, Samir Nasri semble retrouver la forme sur le terrain mais aussi mentalement. Face à Newcastle, il a été exceptionnel et s’est ensuite confié à BeIn Sport sur son parcours et ses envies.

ay_107004433
Face à Newcastle, Samir Nasri a réalisé un très grand match.

Serait-ce le réveil de Samir Nasri ? Si l’on en croit ses déclarations chez BeIn Sport et son tout dernier match sous le maillot Citizen, le natif de Marseille est sur la bonne voie. Sa saison très poussive sous le maillot bleu ciel, Samir Nasri l’explique par un Euro 2012 très mouvementé : “Après l’Euro, l’impact médiatique a été très difficile à digérerJe dirais que ça a un peu plombé ma saison. Tout le monde m’en a parlé. J’ai mal géré la situation, je le reconnais. J’aurais dû faire mon mea culpa, je me suis renfermé et avec le recul, je me rends compte que j’ai eu tort.” Pour rappel, l’international français s’est retrouvé dans l’oeil du cyclone après un championnat d’Europe plus que moyen mais surtout, un geste d’humeur visant un journaliste de L’Equipe après son but face à l’Angleterre (un doigt sur la bouche et un “ta g***** !” en direction dudit journaliste). Un comportement qui lui a coûté trois matchs de suspension sous le maillot Bleu. Depuis, Didier Deschamps n’a jamais fait appel à lui.

Suite à ce geste envers un journaliste, Nasri a été suspendu pour trois matchs en Équipe de France.
Suite à ce geste envers un journaliste, Nasri a été suspendu pour trois matchs en Équipe de France.

Une situation qui, au final, semble avoir forgé le milieu offensif formé à l’Olympique de Marseille. Lors de la victoire ce week-end face à Newcastle (4-0), le Français a éclaboussé la partie de son talent. Car du talent, Nasri en a. En forme, il est même l’un des tous meilleurs milieux offensifs du championnat anglais. De quoi donner des maux de tête à son entraîneur Roberto Mancini : “Nasri ? Je voudrais lui mettre mon poing. Parce qu’un joueur comme lui devrait toujours jouer comme face à Newcastle. Toujours. Et à chaque match, a fait remarquer Mancini au sortir du match face aux Magpies. Tu peux peut-être faire un mauvais match de temps en temps mais avec les qualités dont il dispose… Je ne sais pas ce qui était différent. Je ne comprends pas comment un joueur avec ces qualités ne joue pas chaque match comme ça. Je pense que chaque joueur est assez intelligent pour analyser sa performance. Je pense qu’il sait qu’il a très bien joué.” Un constat presque “froid” de la part du technicien Citizen qui n’arrive ni à comprendre, ni à accepter les longues baisses de forme d’un joueur à la qualité technique largement supérieure à la moyenne.

Sur le plateau de BeIn Sport, Samir Nasri a avoué tout faire pour revenir un jour en Équipe de France : “Ça reste quelque chose de très important. Quand on est footballeur au haut niveau, c’est le summum. L’Euro, la Coupe du Monde, ce sont des compétitions que j’ai toujours rêvé de jouer étant gosse. Mais il faut être réaliste et être performant dans son club, tous les week-ends, et après je pourrai y repenser. Que je sois irréprochable dans mon club d’abord.” Irréprochable à City ? Mancini en rêve. Conscient du talent de sa pépite made in Marseille, l’Italien ne laissera certainement plus passer une baisse de régime à son joueur, Didier Deschamps encore moins. Maintenant, Samir Nasri sait ce qui lui reste à faire pour retrouver les sommets.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici