Rémy-OMVincent Labrune, le président de l’Olympique de Marseille, a laissé entendre qu’il n’envisageait pas vraiment de laisser partir son attaquant Loïc Rémy. L’international français est convoité par les Queens Park Rangers, Tottenham et Newcastle.

Toutefois, le président marseillais laisse entendre qu’il pourrait revenir sur sa décision si le joueur le lui demande : “S’il vient me voir en disant qu’il veut partir et qu’il a une offre, on avisera. Mais on n’en est pas encore là” a-t-il expliqué dans les colonnes de l’Equipe ce samedi.

“Si j’ai conscience que Loïc n’a pas réalisé une première partie de saison fabuleuse, je connais aussi ses qualités et je ne sais pas qui je pourrais avoir à sa place s’il partait” reconnaît toutefois Vincent Labrune.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici