Depuis jeudi en fin de journée, de nombreuses rumeurs ont fait état de la démission d’Arsène Wenger de son poste de manager d’Arsenal. 

Toutefois, ces rumeurs semblent infondées, ce qui n’empêche pas le technicien français d’être sur le feu des critiques. Ces Stewart Robson, un ancien joueur des Gunners qui a débuté le feu il y a quelques jours en remettant en cause les méthodes de management de Wenger, que ce soit vis-à-vis de l’équipe ou de ses adjoints.

Ce vendredi, l’un des principaux actionnaires du club, l’homme d’affaires ouzbek, Alisher Usmanov, estime que le manager d’Arsenal devrait faire revenir Thierry Henry, non pas comme joueur, mais comme adjoint.

Toutefois, Arsène Wenger peut compter sur le soutien d’un ancien actionnaire, Lady Bracewell-Smith. Cette dernière avait vendu ses parts à l’Américain Stan Kroenke, ce qui avait permis à ce dernier de prendre la majorité au sein du club et d’en devenir le propriétaire. Mais maintenant, elle critique l’action de l’homme d’affaires et se demande pour quelle raison, il a repris le club londonien.

Mais plus que jamais la pression est sur Arsène Wenger dont le contrat expire en juin 2014. Certains voient dans le prochain mercato hivernal, l’une des dernières chances pour le technicien français en faisant ce que tout le monde attend depuis des années, recruter des joueurs d’expérience et abandonné sa politique de recrutement de joueurs en devenir.

Concernant l’éventuelle démission d’Arsène Wenger de son poste qu’il occupe depuis 1996, Jean-Michel Larqué n’y croit pas une seconde et prend la défense du coach des Gunners : “On est train de parler de quelqu’un qui pratiquement tous les ans depuis quinze ans, qualifie son club en Ligue des champions. On est en train de parler de quelqu’un qui est tous les ans dans le Big Four du championnat anglais. Il a été mieux qu’il ne l’est aujourd’hui. Mais les choses ne sont pas aussi catastrophiques que cela” estimé le journaliste français.

” Il y a une certaine pérennité dans le club, un actif joueur important, une qualification pour les 8e de finale en Ligue des champions, une remontée encore un peu timide en championnat. Certes, il y a cette défaite tout à fait catastrophique face à un club de quatrième division en Coupe. Mais je ne crois pas à une démission d’Arsène Wenger. Je ne vois pas les raisons objectives qui l’amèneraient à poser sa démission. D’autant que ce n’est pas du tout le genre de la maison” a-t-il ajouté.


1 COMMENTAIRE

  1. Arsène Wenger, avec des jeunes joueurs à toujours su se maintenir dans le groupe de tête du Championnat, il a su aussi fabriquer des Stars, et son bilan aujourd’hui est toujours largement positif.
    Bravo Arsène !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici