Lors d’un point presse, Arsène Wenger a poussé un coup de gueule contre les médias, coupables selon lui de travestir la vérité concernant son équipe après le match perdu à domicile face à Swansea (2-0) samedi dernier.

Le technicien français s’insurge contre les journalistes et leurs analyses des matches d’Arsenal : “Il vaudrait mieux que les gens soient un peu responsables de ce qu’ils écrivent, assure l’entraineur français. Je prends mes responsabilités mais informer les gens dans le mauvais sens est mauvais et il est temps pour certaines personnes de comprendre cela” a-t-il ajouté.

Arsenal se déplace en Grèce ce mardi pour y affronter l’Olympiakos lors de la sixième journée de la Ligue des Champions. Déjà qualifiés pour les huitièmes de finale, Arsène Wenger a laissé au repos plusieurs cadres de son équipe comme Jack Wilshere, Santi Cazorla, Mikel Arteta et Per Mertesacker.

“De nos jours, il n’y a rien de plus énervant que les informations superficielles. Je n’ai qu’une seule pression, c’est de gagner le prochain match et de jouer le football que j’aime. Tout le reste, je ne pense pas que cela me touche” a-t-il conclu.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici