Alex Ferguson, le manager de Manchester United, a vu sa statue dévoilée ce vendredi à l’extérieur du stade d’Old Trafford. De nombreux joueurs ou ex-joueurs du technicien écossais lui ont rendu hommage à cette occasion.

Je pense que si le coach a remporté autant de succès, c’est parce qu’il est passionné par Manchester United et que c’est un gagnant-né. Il sait comment gagner des matches, comment gérer la pression et comment s’occuper de son équipe et de ses joueurs. Il a été comme un père pour moi. Quand j’ai quitté Londres pour Manchester, il m’a dit que si j’avais le moindre problème, sa porte était toujours ouverte. J’avais peur d’aller frapper à sa porte, parce je savais combien c’était un homme important. Mais il m’a toujours fait ressentir qu’à Manchester United, j’appartenais à une famille.”
– David Beckham

“C’est la personne qui a eu le plus d’influence sur ma carrière. Quand j’étais jeune, c’était un peu une figure paternelle. Ce rôle semble lui faire encore plus plaisir aujourd’hui qu’à l’époque. Il possède une équipe qui l’entoure, une équipe en qui il a confiance, qui travaille dur et dont les membres se complètent à la perfection. Comme moi, il adore l’entraînement, ce sentiment de faire partie de cette aventure, avec tous ces jeunes joueurs. Il aime voir les joueurs progresser, il adore vraiment ça ! Il est toujours aussi enthousiaste que lorsque je l’ai rencontré. Et en plus, il aligne les succès. Alors pourquoi arrêter ?”
– Ryan Giggs

Sa longévité dans ce club est tout bonnement incroyable. Je n’aurais jamais cru voir ça. Avant, United avait Sir Matt Busby, et aujourd’hui, ils ont quelqu’un qui l’a surpassé en termes de longévité et de trophées : personne n’aurait jamais cru que

c’était possible. Il est difficile de mettre des mots sur ce que Sir Alex Ferguson a apporté au club. En plus de ça, il fait tout bien : les trophées, le jeu pratiqué par son équipe, sa capacité à intégrer de jeunes joueurs et à maintenir de telles performances sur la durée…”
– Gary Neville

“Il a été formidable avec chacun des joueurs qui sont passés sous ses ordres. Il possède un tel désir, une telle faim de succès que ça entraîne ses joueurs. Il sait comment vous motiver : ça fait plus de 20 ans qu’il y parvient, et je suis sûr qu’il ne compte pas s’arrêter là. J’ai subi son fameux ‘hairdryer’ quelques fois, mais pas trop souvent. Cet homme est intimidant, vous ne trouvez pas ?! Quand on est jeune, c’est le genre de personne qu’on essaye d’éviter. Quand on entend sa voix, on n’a qu’une envie : trouver un trou dans lequel se cacher. Mais avec l’âge, on s’y habitue et on arrive à détecter son humeur en le regardant : on apprend alors les limites à ne pas dépasser.”
– Paul Scholes

Source : manutd.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici