Alex Ferguson, le manager de Manchester United, est conscient que les buts encaissés par son équipe en début de match est une faiblesse à corriger.

“Après le match de samedi, (face à Aston Villa  3-2, ndlr) on veut éviter à tout prix d’être menés de deux buts et de devoir revenir. C’est sans doute notre talon d’Achille, cette saison. Mais le fait de posséder des joueurs capables de changer le cours d’une rencontre joue en notre faveur. L’entrée en jeu de Chicharito a totalement changé la donne, la semaine dernière.” a-t-il expliqué sur MU TV.

“C’est quelque chose d’imprévisible. On ne s’attend pas à avoir deux buts de retard. C’est toujours un moment difficile. Il n’est pas question de sous-estimer qui que ce soit, mais on ne s’attend pas à voir Manchester United mené au score. On commence un match en pensant qu’on va avoir deux buts d’avance, pas de retard. Mais ça nous est déjà arrivé plusieurs fois, cette saison. On a été menés de deux buts par Tottenham et, avec un peu plus de réussite, on aurait pu revenir. Mais ça ne marche pas à tous les coups. Il n’est pas toujours possible de recoller quand on perd 2-0. C’est dans ce domaine qu’on doit progresser. On doit mieux défendre. Il ne faut pas gâcher la réussite qu’on a eue la semaine dernière.” a-t-il ajouté.

Ce samedi, pour le compte de la 12eme journée de Premier League, Manchester United se déplace à Norwich.

Point positif de ces retours à répétition de United, en plus des trois points : le moral de l’équipe est au plus haut, ce dont est parfaitement conscient Sir Alex.

“L’ambiance est différente. Dans le vestiaire aussi. Quand on marque des buts en fin de match, surtout après avoir été menés, ça se ressent forcément dans le vestiaire. Il y a plus d’excitation, surtout qu’on a connu ce scénario plusieurs fois. C’est la renommée du club qui nous donne cette force.”


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici