La polémique fait rage en Angleterre après le match nul des Three Lions à Varsovie face à la Pologne mercredi dernier (1-1) en éliminatoires de la Coupe du Monde 2014.

Si Roy Hodgson avait trouvé ses joueurs “moins tranchants et vifs” qu’à leur habitude, le défenseur de Liverpool, Glen Johnson, a avancé une raison à cela : “Beaucoup de joueurs avaient pris des tablettes Pro Plus (pilules à base de caféïne) avant le match. Puis celui-ci a été reporté (en raison de la pluie) et personne n’a pu dormir

Une explication balayée d’un revers de main par le défenseur de Manchester United, Rio Ferdinand : “Les joueurs utilisent ça depuis des années, et ça n’a jamais posé de problèmes” a déclaré le joueur anglais via Twitter. Toutefois, l’utilisation de caféïne peut étonner.

En fait, celle-ci figurait jusqu’en 2004 sur la liste des produits dopants avant d’être retirer et autorisé si pris en petite quantité. Elle fait désormais partie des produits “sous surveillance“. Des produits qu’utilisent régulièrement les clubs anglais : “Les clubs peuvent dire qu’ils ne l’utilisent pas mais la plupart le font” avoue Sam Allardyce, le manager de West Ham.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici