Marouane Chamakh, qui ne joue plus à Arsenal, pourrait quitter les Gunners lors du prochain mercato hivernal. Bordeaux serait la destination de l’international marocain.

Selon le quotidien britannique The Daily Mirror, Bordeaux serait toujours intéressé à l’idée de faire revenir Marouane Chamakh en Gironde. Arsenal, de son côté, chercherait à réduire sa masse salariale afin d’accueillir un renfort offensif en janvier. Marouane Chamakh avait rejoint gratuitement le nord de Londres durant l’été 2010 après avoir brillé sous les couleurs des Girondins de Bordeaux – club avec lequel il a été sacré champion de France en 2009. Le joueur de 28 ans avait connu un début plutôt prometteur chez les pensionnaires de l’Emirates Stadium puisqu’il avait marqué sept buts et délivré six passes décisives en 29 rencontres de Premier League lors de la saison 2010-2011.

Mais depuis Marouane Chamakh a du mal à se faire une place au sein de l’équipe première d’Arsenal, même en temps que simple remplacant. Barré par la concurrence, il n’apparaît même plus sur les feuilles de match et les médias ne parlent plus de lui.

 

Jean-Louis Triaud, le président des Girondins de Bordeaux, a réitéré son envie d’accueillir à nouveau l’international marocain si celui-ci cherchait à relancer sa carrière mais a averti le joueur qu’il devrait accepter une diminution de son salaire qui s’élève actuellement à 75.000€ par semaine :

« Chamakh il le sait, quand il veut, il revient à Bordeaux. Bien sûre l’argent sera un élément important car il a goûté aux salaires anglais qui sont énormes mais jouer au foot doit être une nécessité pour lui »

 

Avant de rappeler qu’il avait déjà tendu la main à son ex-attaquant il y a tout juste un an : « En décembre de l’année dernière, j’avais envoyé un message pour lui dire que s’il s’emmerdait à Londres, il pouvait venir. Le message est toujours d’actualité ».

 

Arsenal, de son côté, chercherait désespérément à se séparer de Marouane Chamakh, sous forme de prêt ou de transfert définitif, afin d’alléger sa masse salariale et ainsi recruter un nouvel attaquant en janvier. Adrian Lopez (Atlético Madrid), Fernando Llorente (Athletic Bilbao) et Abel Hernandez (Palerme) seraient les cibles d’Arsène Wenger.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici