Michael Laudrup, le manager de Swansea, est dans la tourmente alors que son équipe n’a plus gagné un match depuis la fin août.

Arrivé l’été dernier à Swansea pour succéder à Brendan Rodgers parti à Liverpool, Michael Laudrup avait bien débuté avec sa nouvelle équipe en alignant deux victoires consécutives face aux Queens Park Rangers (5-0) et West Ham (3-0) lors des deux premières journées de Premier League suivi d’une victoire en League Cup face à Barnsley (3-1). Mais depuis fin août, plus aucune victoire n’est tombée dans l’escarcelle des Swans.

Les mauvais résultats aidant, Michael Laudrup s’est attiré les critiques de ses joueurs qui viennent d’aligner six matches sans victoire (2 nuls, 4 défaites). Selon le Daily Mail, une série de réunions secrètes se serait déroulée entre les joueurs et le président Huw Jenkins ces dernières jours, la dernière juste avant le match face à Reading dimanche dernier (2-2). Au cours de ces réunions, certains cadres de l’équipe auraient remis en cause les méthodes d’entraînement et de gestion des matches du technicien danois arrivé l’été dernier à Swansea.

Toutefois, le président Jenkins a tenu à démentir les affirmation du journal anglais et a réaffirmé sa confiance dans son nouveau manager tout en expliquant qu’il lui fallait du temps pour faire passer ses idées :

Comme pour tout changement de manager, notamment dans un club qui a été couronné de succès, il lui faudra du temps pour s’installer. Chacun a une approche différente et c’est un problème normal pour nous après le départ de Brendan Rodgers à Liverpool. Michael connaissait la philosophie du club quand il est arrivé ici et elle ne changera pas qu’il soit le managrer ou non. Ils sont tous d’accord pour gérer le club d’une certaine façon.”

Il est vrai que Brendan Rodgers, son prédécesseur, avait fait connaître les Swans depuis trois saisons pour leur beau jeu. L’équipe gallois était même surnommé à un moment donné par les observateurs locaux, “Swanselona” en référence à son jeu de passe redoublé qui s’inspirait du FC Barcelone. Une façon de jouer plaisante et couronné de résultat puisque l’équipe est montée en Premier League et s’est brillamment maintenue la saison dernière. Pour le moment, en dépit de l’absence de victoire depuis fin août, il n’y a pas le feu puisque Swansea occupe la 11eme place de Premier League.

Le syndrome de la deuxième année ?

Mais l’absence de fond de jeu, qui était l’identité de cette équipe depuis trois ans, lors des derniers matches, inquiète les supporters. Swansea sera-t-il relever la tête et ne pas connaitre le syndrome de la deuxième année de présence en Premier League qui a vu souvent des clubs maintenus tranquillement lors de leur accession, retomber l’année suivante.

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici