Titularisé à une seule reprise dans les buts de Tottenham depuis son transfert le 31 août dernier, Hugo Lloris n’a pas disputé le 16emes de finale de la Coupe de la Ligue remporté par les Spurs sur la pelouse de Carlisle (3-0) mercredi soir. 

15 millions d’euros pour un joueur qui reste assis sur le banc, voire sur son canapé. C’est un peu le constat que l’on peut faire concernant le transfert d’Hugo Lloris réalisé par le club anglais de Tottenham. Le capitaine de l’équipe de France, n’a même pas été retenu dans le groupe pour les 16emes de finale de la League Cup face à Carlisle mercredi soir. Officiellement, Andre Villas-Boas voulait faire tourner ses autres gardiens de but, à savoir Claudio Cudicini et Heurelho Gomes. Un vrai problème pour le joueur français qui doit disputer dans une quinzaine de jours, un match important avec l’équipe de France face à l’Espagne le 16 octobre prochain, en éliminatoires de la Coupe du Monde 2014.

Barré par Brad Friedel, confirmé dans son rôle de numéro 1 par Andre Villas-Boas, Hugo Lloris n’a disputé à ce jour que 90 minutes sous ses nouvelles couleurs, à l’occasion d’un match d’Europa League face à la Lazio (0-0) la semaine dernière. La situation commence à agacer au sein du club londonien. Surtout devant les interrogations des médias sur cette situation. Pour preuve, mercredi soir après le match, Andre Villas-Boas n’a pas souhaité faire de commentaires sur l’absence du gardien français. Il a même convié son adjoint à répondre aux questions sur le match en conférence de presse : “On prend juste match après match en ce moment. Ce n’est pas le moment de parler de joueurs en particulier parce que nous avons livré une fantastique performance d’équipe ce soir. On verra demain qui est disponible pour le match de samedi en Premier League contre Manchester United », a déclaré Steffen Freund.

Sauf surprise, Hugo Lloris ne devrait donc pas être titularisé samedi pour ce match face aux Red Devils. En revanche, il pourrait être de la partie dans une semaine pour le déplacement des Spurs en Grèce en Europa League pour y affronter le Panathinaïkos. D’ici, là, l’ancien Lyonnais aura du temps pour se demander ce qu’il est venu faire dans cette galère qui si elle n’en est pas encore vraiment une, en prend le chemin.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici